Afrique/SCANDALE SEXUEL: UN MINISTRE GUINÉEN A MIS ENCEINTE SA SECRÉTAIRE ET NE RECONNAIS PAS LA GROSSESSE

noire
L’affaire remonte depuis 2015, juste avant les élections présidentielles. Un ministre du gouvernement Mohamed Saïd Fofana et aujourd’hui de Mamadi Youla est accusé par sa
secrétaire particulière de l’avoir mis enceinte et mais ce dernier refuse de reconnaître la paternité de la grossesse.
A en croire la victime, elle aurait eu des rapports intimes avec le ministre. «  Je sors avec le ministre depuis sa nomination. Moi je travaillais déjà dans le département avant qu’il ne soit nommé comme Ministre. Nous étions au début de bons amis et après, il m’a nommé comme sa secrétaire particulière et c’est de là que tout est parti ».
Poursuivant, la jeune secrétaire a indiqué qu’elle était très puce avec le ministre avant l’annonce de la grossesse. « Nous étions super bien ensemble jusqu’au jour où je lui ai annoncé la grossesse. Depuis ce jour, notre relation n’était plus au beau fixe. J’ai expliqué la scène à une grande qui travaille aussi dans le même département et qui est proche du ministre pour que le ministre fait face à sa responsabilité, mais il n’a pas voulu. Je lui ai alors dit que je mettrai l’affaire au grand public, a indiqué la fille sous l’anonymat ».
C’est après cette menace que le ministre en question a commencé à faire face à la fille petit à petit. Elle a donc proposé au ministre de le faire quitter Conakry ne voulant plus rester dans la capitale guinéenne surtout au sein de ce département. « Quand je lui ai proposé cela, il m’a trouvé un billet d’avion pour la France. Depuis que je suis arrivé ici (France) difficilement, il m’appelle ou décroche mes appels, alors j’ai décidé de tout arrêter avec lui. Seul je me suis occupé de la grossesse et voilà l’enfant. Maintenant je vais me venger de  lui à tout prix pour ce qu’il m’a fait subir. J’ai des photos de nous dans des endroits que vous ne pouvez pas imaginer au moment venu je vais les exposés car je ne suis pas pressé, a-t-elle conclut ».
Pour approfondir notre enquête sur ce sujet, nous avons joint au téléphone le ministre concerné c’était depuis l’an dernier. Mais l’interlocuteur a nié à bloc qui selon lui n’est qu’une manipulation. « Ce n’est pas vrai, ce sont des manipulations comme ils savent que c’est la période des campagnes, ils veulent passer par tous les moyens pour me salir ».
L’équipe de Guineesynthese.com va poursuivre cette enquête sur ce dossier afin faire jaillir la vérité sur ce scandale qui pourrait salir l’image de tout le pays.
Guineesynthese
camersenat.info