Cameroun - Politique: Paul Biya a convoqué Marcel Niat Njifenji avant l’adoption du nouveau Code pénal au Sénat

Laurent Esso et les Sénateurs sont restés sans voix !
Hier mardi 28 juin au Palais des Congrès de Yaoundé, après avoir adopté en matinée le projet de loi sur
l’accord des visas courts séjours pour les détenteurs de passeport diplomatique et de service avec l’Italie, les Sénateurs avaient pris rendez-vous en milieu d’après-midi, à 15 heures, dans la même salle pour l’examen du projet du Code pénal.
À l’heure du rendez-vous, Laurent Esso, le Ministre de la Justice, chargé de défendre le projet de loi au nom du Gouvernement et les Sénateurs avaient répondu présent, sauf Marcel Niat Njifenji, le président du Sénat. C’est autour de 18h que le premier des Sénateurs s’est présenté pour le démarrage des travaux.
À en croire le correspondant  de Radio Equinoxe depuis Yaoundé, le retard de près de trois heures sur le début de l’examen du projet du Code pénal est la conséquence du fait que Marcel Niat Njifenji a été convoqué en urgence à la Présidence de la République par Paul Biya, le Chef de l’État. Écoutons les raisons de cette convocation dans l’audio ci-dessous: