Exclusif-Claude Abate:Richard BONA et moi avions décidé de fumer le CALUMET DE LA PAIX il y a quelques jours."hier il m'a fait parvenir cette jolie dédicace de son tout dernier album HÉRITAGE avec le mot PEACE"


PEACE BONA
Chaque fois que 2 Camerounais ont un conflit ou un différent, certains zozos tribalistes s'y engouffrent de manière perfide de part et d'autre, non pas pour ramener la paix entre les parties, mais pour "alimenter" la
haine tapis dans l'ombre afin de régler des comptes à l'une ou l'autre partie. Ils donnent l'impression de soutenir un camp mais en réalité ils ne sont animés que par l'envie de donner des coups bas à l'autre camp ds leur seul et unique intérêt. Ils essaient de manipuler et d'instrumentaliser un camp contre un autre.
Il y a heureusement d'autres Camerounais épris de paix et de convivialité et qui œuvrent inlassablement dans l'ombre en faveur de l'harmonie et de la concorde entre nous fils et filles d'un mm pays. Ceux là méritent notre respect et notre admiration. Ils le méritent d'autant plus qu'ils ont choisi malgré tout de rester dans l'ombre.

Richard BONA et moi avions décidé de fumer le CALUMET DE LA PAIX il y a quelques jours. Et hier il m'a fait parvenir cette jolie dédicace de son tout dernier album HÉRITAGE avec le mot PEACE. Je lui dis merci et souhaite très bon vent à ce nouvel opus qui va certainement faire le bonheur de ses fans et de tous les mélomanes (pas les faux mélomanes pirates du pays là). Tout en respectant nos convictions réciproques, nous avons fait la paix afin que quelque soit les différences d'opinion que nous pourrions avoir ici ou là demain sur la marche de notre pays, que cela se fasse de manière apaisée et respectueuse.
J'ai quand mm posé une condition à BONA pour faire la paix: qu'il m'arrête ses histoires qu'il ne peut plus mettre les pieds ici tant que visa machin c'est monté, c'est descendu...ça c'est son pays et sa terre, point barre. En plus je tiens beaucoup à notre fameuse dictée, on fera cette dictée à 2 clos seulement dans mon village, loin des caméras, assis sur un tronc de palmier duquel j'aurai recueilli quelques bon litres de bon matango frais et bien fermenté. La dictée ne commencera que quand il aura déjà "jong" 2 litres comme ça je suis sûr qu'il entendra d'autres voix ds ses oreilles et la feuille se verra double...Il a promis qu'il va y réfléchir très très sérieusement. En tout cas, s'il tarde trop c'est moi mm qui irai faire le "sit-in" chez lui à New York pour qu'il vienne ici. Donc mola BONA n'toomba, tu yeah hein ? Laaaap
PEACE BRO' 
Claude Abate