Exclusivité-Code Pénal-Renvoi du texte à l'assemblée nationale

Afficher l'image d'origine
Pendant plusieurs jours, le texte était soumis aux "élus" de notre parlement,ces Camerounais ne bronchaient pas contre ce texte,au contraire,ils disaient que c'est un bon texte,dans leur arrogance habituelle c'était des
railleries.ils s'appuyaient sur la majorité obèse.certains estimaient que les députés et les sénateurs du SDF faisaient du folklore,que les avocats devaient manger leurs avocats.Voilà que dans sa danse Bafia,dont nous serons habitués tous ces jours, la fin de règne aidant,le Président de la République a demandé une relecture de ce texte,ces mêmes Camerounais y compris les députés et sénateurs qui ont voté cette lois remercient leur Dieu Paul Biya,s'autoglofient pour leur combat contre cette lois,et molement,salue les avocats qu'ils avaient condamner des jours plutôt.certains disant que les anglophones veulent détruire le Pays.Dans leur sorcellerie aucun mot aux vaillants députés et sénateurs du SDF,et l'unique député du RDPC qui ont claqué la porte.
Permettez moi de saluer le travail des élus SDF et du député RDPC Martin Oyono,de saluer la bravoure de l'ordre des avocats et principalement de ceux de la zone anglophone qui sont montés au Creneau,je salue tout aussi les camerounais qui ont pris fait et cause à travers toutes les formes de communication en tête desquels moi-même qui a demandé que cette affaire aille à la poubelle,le jour même de son dépôt sous reserve de la reaction de mon parti.
A contrario,je Maudis tous les élus qui jouent avec le peuple Camerounais,je maudis tous les camerounais qui reste muets face à l'enlisement de la republique, enfin je maudis tous les recuperateurs de cette affaire qui ont preféré le statut quo.
jespère par ailleurs,que cette situation entrainera un seisme entre d'une part l'executif et le legislatif et d'autre part,entre les militants du RDPC.
Demain,publication des élus traitres de la République.