Michelle Obama achève sa tournée africaine en faveur de l’éducation des filles

Au Liberia et au Maroc, la première dame des États-Unis a promu son initiative Let Girls Learn, avec à la clé d'importants financements. Dernière escale de son voyage : Madrid, où elle est attendue ce mercredi.

La mini-tournée africaine de Michelle Obama s’achève, ce mercredi 29 juin, à Madrid. Jeudi, elle présentera en compagnie de la reine Letizia son initiative Let Girls Learn (laissons les filles apprendre), un programme gouvernemental créé à l’initiative du couple présidentiel américain, destiné à lutter pour l’éducation des filles et des jeunes femmes.
Sa tournée a commencé le lundi 27 juin au Liberia. Accompagnée de ses deux filles, Malia et Sasha, ainsi que de sa mère, Marian Robinson, elle s’est entretenue avec la présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf, avant de se rendre à Kakata, près de Monrovia, dans un centre des Peace Corps (volontaires américains œuvrant pour la paix dans le monde).
Dans cette ville, accompagnée de l’actrice Freida Pinto, elle a échangé avec des adolescentes de milieux sociaux défavorisés sur l’importance de l’école comme ascenseur social. Dans un pays où, selon l’ONU, seules 37% des filles âgées entre 15 et 24 ans savent lire, l’agence américaine pour le développement international (USAID) a annoncé qu’elle allait augmenter ses financements en faveur de l’éducation.
Réception princière et des millions de dollars
Mardi 28 juin à l’aube, Michelle Obama est arrivée à Marrakech et a été reçue par la princesse Lalla Salma. Dans le cadre d’un échange avec des adolescentes marocaines animé par l’actrice Meryl Streep, elle a annoncé qu’une enveloppe de 100 millions de dollars sera attribuée par le fonds de développement américain Mellenium Challenge Corporation (MCC) en faveur de l’éducation des filles au Maroc. Un investissement qui doit bénéficier à 100 000 élèves dont la moitié sont des filles.


jeuneafrique.com