Nigéria: Dangote va créer 235 000 emplois avec son projet de construction de raffineries

Nigéria: Dangote va créer 235 000 emplois avec son projet de construction de raffineries
En 2019, les projets de construction de raffineries de pétrole et d’engrais du Tycoon nigérian Aliko Dangote (photo) devraient entraîner la création de 235 000 emplois directs et indirects. C’est ce qu’a annoncé le
milliardaire hier en présence de Yemi Osinbajo, le vice-président de la fédération nigériane, venu visiter le chantier de construction de la raffinerie pétrolière de Lekki. Il a également rappelé que les projets coûterontla bagatelle de 17 milliards $ et que plusieurs institutions financières (dont la banque centrale du Nigeria) participeront au financement de ces infrastructures.
De son côté, le vice-président s’est félicité de cette nouvelle qui, pense-t-il est une importante bouffée d’oxygène pour la résolution de la problématique de l’emploi dans le pays. Il a ensuite réitéré le soutien indéfectible du gouvernement fédéral à l’homme d’affaires dans le cadre de la réalisation de ces projets. « Nous nous faisons un devoir de soutenir ce genre d’initiative car elle représente un maillon essentiel pour l’édification de notre économie », a-t-il dit au milliardaire. Et d’ajouter que le gouvernement fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider à la concrétisation de ces projets.
La raffinerie pétrolière de Lekki coûtera 12 milliards $ et aura une capacité de production de 650 000 b/j. Dangote a assuré qu’il vise prioritairement les pays africains pour l’écoulement de son pétrole raffiné car « en Afrique, seuls trois pays possèdent des raffineries opérationnelles, mais ceux-ci importent du pétrole raffiné ».
En début de semaine, Ibe Kachikwu, le ministre nigérian du pétrole, a affirmé que le pays exportera du pétrole raffiné à partir de 2019, soit la date de mise en service de la raffinerie de Lekki.
Olivier de Souza
 Agence Ecofin