Pourquoi les entrepreneurs à succès deviennent-ils tous Business Angels ?

pourquoi entrepreneurs succes deviennent tous business angels
Pourquoi les entrepreneurs les plus reconnus optent aujourd'hui pour le costume de Business Angel ? Quelles sont les raisons précises qui poussent ces chefs d'entreprise d'ores et déjà
reconnus à aider au développement de nouvelles entreprises, de nouvelles start-up ?

Des noms connus

Les Xavier Niel, les Marc Simoncini, les Jacques-Antoine Granjon et tant d'autres ... Tant de noms qui résonnent dans notre esprit que de véritables symboles de réussite entrepreneuriales à la française, comme les symboles de la création d'entreprises reconnues aujourd'hui à l'international pour la qualité des services proposés et le côté novateur de leurs ambitions. Mais aujourd'hui, ces chefs d'entreprise accomplis sont en train de tenter de conquérir de nouveaux territoires, celui des start-up à fort potentiel de développement et qui poussent un peu partout en France mais également dans les quatre coins du globe. De plus en plus nombreux, ces chefs d'entreprise reconnus se bagarreraient presque pour savoir qui sera celui qui aidera le plus de start-up et qui les mènera sur la voie de la réussite.

La volonté d'aider au développement de nouveaux projets

En toute évidence, la première raison qui nous vient à l'esprit dès lors que l'on tente de réfléchir sur les raisons qui poussent ces chefs d'entreprise célèbres à endosser le rôle de Business Angel est bel et bien la volonté d'aider au développement de nouveaux projets. Des chefs d'entreprise comme Xavier Niel ou encore Pierre Kosciusko-Morizet ont déjà connu la réussite une première fois avec leur projet professionnel propre. Alors pourquoi ne pas la rencontrer d'autres fois avec les projets des autres, avec les projets de jeunes entrepreneurs désireux de proposer un produit ou un service totalement novateur à un vaste public en phase d'attente de cette nouveauté-là justement ? Là encore, avec les moyens financiers des Business Angels, il est beaucoup plus aisé de procéder au développement d'une start-up, c'est d'ailleurs toute l'idée du Business Angel : mettre sa fortune personnelle comme caution et comme principal outil d'aide au développement de nouveaux projets. Et, au regard des résultats obtenus et des start-up ayant réussi à percer, le constat est évident : les Business Angels ne se trompent que très rarement et les projets qui aboutissent sont peut-être les futurs Free, PriceMinister ou Meetic.

L'appel de l'argent

Mais la deuxième raison, et non des moindres, qui peut nous venir à l'esprit est, bien évidemment, l'aspect financier de la chose. L'argent appelle l'argent, voilà une loi bien connue dans le monde des affaires. Mais attention tout de même à ne pas sombrer dans un jugement faussé : les Business Angels attendent une certaine rentabilité sur les projets qu'ils accompagnent, mais en contrepartie, ils mettent une partie de leur fortune à disposition, sans savoir à l'avance la hauteur de la rentabilité future. C'est donc une véritable relation gagnant - gagnant qui se noue entre les deux parties et qui fait tout l'intérêt des Business Angels.
dynamique-mag.com