Quels défauts ne devez-vous pas avoir pour entreprendre ?

quels defauts devez vous avoir entreprendre
Vous avez décidé de créer votre propre entreprise mais connaissez-vous les défauts qui risquent d'entraver la réussite pérenne de votre entreprise dans le temps ?

La manque d'expérience ou de compétence

Si vous êtes fraîchement diplômé vos compétences sont reconnues sur le papier mais serez-vous à même de traiter un dossier depuis sa conception jusqu'à sa livraison à votre client ? Le manque d'expérience peut aussi rebuter les futurs clients qui ne vous connaissent pas. Il est préférable d'attendre d'avoir au moins cinq clients satisfaits et dont vous êtes certain qu'ils vous resteront fidèles sur la durée.
Si vous êtes passionné et certain que votre projet aboutira mais que vous n'avez suivi aucune formation votre entreprise risque vite de sombrer. Préférez d'abord prendre des renseignements auprès de gens compétents et suivre une formation adaptée, notamment pour ce qui concerne l'administratif.

Le manque de confiance en soi

Vous êtes le seul à pouvoir défendre votre projet auprès de clients potentiels comme auprès des banquiers. Si vous êtes timide ou n'aimez pas le contact avec autrui vous aurez des difficultés à trouver des clients ou des aides financières. D'autre part vous serez inévitablement amené à refuser certains arrangements que les clients voudraient vous imposer durant le traitement du dossier ou au moment du paiement. Vous devez avoir le sens des affaires si vous souhaitez ne pas vous faire marcher dessus et, en cas de besoin, si vous devez sous-traiter le travail, par exemple la gestion comptable ou les relations publiques, le marketing ou le contentieux.
Inversement, avoir trop confiance en soi et ne pas accepter de déléguer certaines tâches risque de vous procurer une surcharge de travail inutile. Il faut être leader, prendre des décisions mais aussi faire preuve d'ouverture d'esprit.
De même ne pas supporter l'échec peut faire reculer votre projet : mieux vaut être passionné, optimiste et avoir confiance en soi. Pour autant, il convient de ne pas être obstiné et savoir changer son fusil d'épaule en revoyant ses buts et ses objectifs en fonction des résultats obtenus.

N'avoir aucun sens de l'organisation et de l'auto-discipline

Même si vous êtes décidé à travailler avec acharnement il ne faut pas vous éparpiller. Trop de travail peut conduire à du surmenage et à des projets mal accomplis, vos clients vous le reprocheront et finiront par se tourner vers un concurrent. Il est important de savoir doser le travail sur les différents dossiers mais pas seulement. Vous devez aussi savoir gérer votre temps en fonction de vos périodes de travail et vos obligations personnelles et familiales.
La liberté d'action que procure une entreprise ne peut être efficace que si vous vous vous auto-disciplinez. Il faut que vous sachiez planifier mais aussi que vous sachiez rebondir si le projet en cours n'avance pas comme vous le souhaitiez. Si vous aimez les journées qui se suivent et se ressemblent, il vaut mieux que vous restiez salarié. Par ailleurs, pour faciliter votre organisation et la séparation entre travail et vie personnelle il est important de pouvoir accéder à un espace dédié de travail.
Il est essentiel d'avoir envie de créer une entreprise pour la voir perdurer, d'avoir un projet auquel on a envie de donner vie. Se méfier des fausses "bonnes raisons" ou des obligations : perte d'emploi, vouloir gagner plus d'argent, ne plus avoir de compte à rendre, etc.
dynamique-mag.com