Suivre le secteur des applications mobiles

suivre secteur applications mobiles
Avec l’apparition d’internet à la fin des années 1990 et le boom des téléphones portables au début des années 2000, un nouveau marché a vu le jour : celui des applications mobiles. Il s’agit de
logiciels développés pour un appareil mobile, smartphone ou tablette. Combien en existe-t-il ? Quel est le poids du marché ? Focus.

Les chiffres du secteur.

En 2014, le marché mondial des applications mobiles représentait 86 milliards de dollars, un chiffre en croissance de 27 % par rapport à l’année précédente. En 2013, 102 milliards d’applications mobiles ont été téléchargées en France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie et Espagne. Selon les prévisions, ce nombre devrait atteindre 269 milliards en 2017. Des chiffres renversants mais qui ne demeurent pas moins étonnants. Avec la multiplication des téléphones portables, la demande s’est considérablement accentuée. En 2014, 145,8 millions de Smartphones ont été livrés en Europe de l’Ouest. En France, les ventes ont atteint 18,2 millions d’unités la même année. Ce secteur (applis mobiles) a favorisé la création d’emplois. Selon le baromètre de l’Institut VisionMobile, il en aurait créé 1 million en Europe en 2014.

Un secteur qui surfe sur les nouvelles tendances de consommation.

Alors que le premier Smartphone est apparu en 1993, Apple révolutionne le secteur du mobile en 2007 avec la création de l’iPhone. C’est à partir de cette date que les premières applications mobiles voient le jour. S’ensuit une guerre concurrentielle à partir des années 2010, période à laquelle d’autres grandes marques ont sorti leurs propres modèles de téléphone. Le second outil qui a permis aux applications de se développer à vitesse grand V demeure la tablette tactile. Apparue en 1987, la tablette s’est réellement démocratisée au milieu des années 2000 et constitue aujourd’hui un outil très populaire. La vente mondiale de tablettes est passée de 19,4 millions en 2010 à 229,6 millions quatre ans après. Au-delà de la multiplication des appareils mobiles, l’évolution des tendances de consommation a facilité l’essor des applications. Les consommateurs possèdent même souvent plusieurs appareils qu’ils utilisent simultanément. 

Le marché dominé par trois systèmes d’exploitation. 

Appelés également OS (en anglais Operating System), les systèmes d’exploitation se composent d’un ensemble de programmes qui autorise d’exploiter des applications sur ordinateurs ou mobiles. Les marques Google, Apple et Microsoft se partagent le marché. La première a mis en place un OS intitulé Android qui, sur le deuxième trimestre de l’année 2014, atteint une part de marché de 84,6 % sur le secteur des nouveaux Smartphones vendus. En France, il possède plus de 65 % de part de marché. Apple a quant à lui développé le système d’exploitation iOS en 2007. Le constructeur souhaitait révolutionner le secteur du fait de sa simplicité d’utilisation. Son système d’exploitation possède seulement 11,9 % de part de marché au niveau mondial. Windows Phone, développé par Microsoft, constitue un réel outsider qui peut à terme venir concurrencer les deux autres marques.

Certaines applis cartonnent… 

En matière d’applications mobiles, les jeux représentent une catégorie très demandée de la parts des utilisateurs. L’application Flappy Bird qui met en scène un oiseau que l’utilisateur doit guider parmi des obstacles était  devenue l’application la plus téléchargée en janvier 2014 sur l’App Store. Aujourd’hui, son fondateur l’a retirée du marché en raison de pressions de Nintendo, qui trouvait le graphisme du jeu trop ressemblant à Mario Bros. Le jeu Paf le chien a quant à lui été téléchargé plus de 30 millions de fois depuis son lancement en 2011. D’autres types d’applications connaissent également une forte croissance. C’est le cas des applications de messagerie qui ont vu leur téléchargement augmenter de 53 % entre 2013 et 2014. L’application Facebook Messenger arrive en tête des téléchargements mondiaux sur l’année 2014. Les applications musicales ont également le vent en poupe. L’application Shazam, qui permet à l’utilisateur de connaître le nom d’une chanson en seulement quelques secondes d’écoute, arrive en sixième position des applications les plus téléchargées en France en 2014.

…Alors que les nouveaux entrants peinent à sortir du lot.

Face au nombre considérable d’applications disponibles sur les plateformes de téléchargement, il reste tout de même difficile pour les créateurs de se faire une place sur les différents App Stores. Alors comment se différencier ? L’inventivité des auteurs constitue le premier élément différenciant. L’idée géniale de l’application Dubsmash qui permet à l’utilisateur de mimer des scènes cultes de dessins animés, de films ou de clips a tout de suite convaincu les consommateurs. La popularité d’une application sur un App Store dépend en partie du nombre de téléchargements sur une période donnée et des avis positifs obtenus de la part des utilisateurs. Plus votre application sera connue du grand public et plus vous augmenterez vos chances de succès !
 dynamique-mag.com