Sur la période 2000-2014, le Cameroun a été la 9ème destination africaine des prêts chinois avec 1540 milliards de FCfa

Sur la période 2000-2014, le Cameroun a été la 9ème destination africaine des prêts chinois avec 1540 milliards de FCfa
Sur les 86,9 milliards de dollars (47 795 milliards de francs Cfa) de prêts versés par la Chine aux Etats, banques et entreprises africaines sur la période 2000-2014, le Cameroun a capté une enveloppe globale de 2,8 milliards de
dollars, soit environ 1540 milliards de francs Cfa, révèle une étude intitulée «China Africa Research Initiative (CARI)», publiée mi-juin par l’Université américaine John Hopkins.
A l’échelle continentale, le Cameroun est la 9ème destination africaine des prêts chinois sur la période considérée. Le pays arrive loin derrière l’Angola avec 21,20 milliards de dollars, l'Ethiopie (12,3 milliards de dollars), le Soudan (5,58 milliards de dollars), le Kenya (5,19 milliards de dollars), la République démocratique du Congo (4,91 milliards de dollars), le Congo (3,7 milliards de dollars), le Nigeria (3,5 milliards de dollars) et le Ghana (3,1 milliards de dollars).
Les statistiques compilées dans le cadre de cette étude révèlent par ailleurs que pour la seule année 2012, le Cameroun a emprunté 1,5 milliard de dollars (825 milliards de francs Cfa) en Chine. Cette somme représente plus de la moitié de l’enveloppe des prêts chinois en faveur du Cameroun sur la période sous revue, et près du triple de la dette (311 milliards de francs Cfa) contracté en Chine en 2011.
A l’observation, c’est sur la période 2011-2012 que la Chine a versé environ 80% de ses prêts au Cameroun. Ce qui est d’autant plus compréhensible que cette période correspond au lancement des grands projets d’infrastructures au Cameroun (barrages de Lom Pangar et Memvé’élé, port en eau profonde de Kribi, etc.) ; projets tous financés en grande partie par Exim Bank of China et réalisés par des entreprises chinoises.
Brice R. Mbodiam
Investir au Cameroun