Voici ce que Michelle Obama veut apporter aux jeunes filles africaines

4959405_7_d2fd_la-premiere-dame-michelle-obama-accueillie-a_bb056217c5882194b8aa443eba18a8b4
Dimanche dernier, la première dame des Etats-Unis Michelle Obama a entamé une tournée africaine visant à encourager l’éducation des filles. La première dame des Etats-Unis est accompagnée de ses deux filles
, Malia, 18 ans, et Sasha, 15 ans, et de sa mère, Marian Robinson. Madame Obama a démarré cette tournée africaine par le Cap-Vert.
Selon le programme indiqué par le protocole, ce lundi Michelle Obama a rencontré la première dame du Cap-Vert Ligia Fonseca et elle a fait une brève déclaration à la presse sur sa campagne, « Let Girls Learn » (« Laissez les filles apprendre »). Cette compagne qui promeut l’accès des filles à l’éducation s’est poursuivie au Libéria.
Michelle Obama s’est rendue dans un centre des volontaires œuvrant pour la paix dans le monde, à Kakata (banlieue de Monrovia). Ensuite, elle a visité une école à Unification Town où elle s’ est entretenue avec les adolescentes confrontées à de réelles difficultés d’accès au système éducatif.
« Je suis fière d’être ici aujourd’hui avec ma mère et mes deux filles », a-t-elle déclaré, comparant la petite délégation à « une équipe spéciale de filles ». Barack « Obama n’est pas là parce que lui, c’est un garçon », a-t-elle plaisanté, avant d’ajouter, plus sérieuse : « Je voudrais que vous continuiez à vous battre pour rester à l’école. (…) Je suis ici pour braquer les projecteurs sur vous. (…)  Allez au lycée, à l’université si vous le pouvez, et quand vous deviendrez les femmes que vous voulez devenir, revenez ici et soutenez d’autres filles qui ont besoin d’aide », a-t-elle lancé.
4959406_6_b076_michelle-obama-rencontre-la-presidente-du_02624b71d4d0126b1c48fd843d05cb85 
Après le Liberia, la première dame des Etats-Unis se rendra au Maroc jusqu’au 29 juin. Par la suite en Espagne jusqu’au 30 juin. Pendant ces déplacements, Michelle va multiplier les interventions sur l’accès des filles à l’éducation.
afrikmag.com