Cameroun-L'APRES BIYA: Les grandes manœuvres ont-elles commencé? LE FILM: LES CLANS AUTOUR DU PRINCE Paul BIYA! (Saison 1)


Après les atermoiements sur une éventuelle élection présidentielle anticipée, la libération hier de l'avocate franco-camerounaise Lydienne EYOUM semble confirmer que les grandes manœuvres ont commencé au
sommet de l'Etat pour la succession de Paul BIYA. En effet et contrairement à tout ce qui se dit sur cette libération ("pression" ou "injonction" de la France ou exercice souverain des prérogatives constitutionnelles du PR), cette libération est surtout l'illustration voire la résultante de la lutte sans pitié que se livrent déjà 3 principaux clans autour du Président BIYA.
Que le Président BIYA décide de se représenter en 2018 ou pas, une chose est sûre c'est que les grandes manœuvres semblent être engagées en préparation de la "nuit des longs couteaux" pour sa succession. S'il est aussi à peu près certain aujourd'hui que APRES BIYA C'EST BIYA, il reste que l'après BIYA sera la résultante du rapport de forces entre les clans en lutte actuellement autour du PR pour le contrôle de sa succession. Les 3 grands clans en lutte sont:
1. Le clan qu'on pourrait qualifier de "CLAN CANAL HISTORIQUE"
2. Le clan qu'on pourrait qualifier de "CLAN GÉNÉRATION RENOUVEAU"
3. Le clan qu'on pourrait qualifier de "CLAN DES GUETTEURS"
Ce sont ces 3 clans qui se disputent L'APRES BIYA C'EST BIYA et c'est certainement de ces 3 clans, sauf tsunami socio-politique, que sortira le 3è Président de la République du Cameroun.
- Qui sont ces clans? Leurs hommes? Leurs forces et faiblesses?
- Comment luttent-ils pour le contrôle du pouvoir ?
- Et Paul BIYA: a t-il une préférence pour un clan ? Ou joue t-il un clan contre un autre en fin stratège adepte de Machiavel et de Mazarin ? Est-il au dessus de la mêlée ?
- Et l'opposition moribonde actuelle dans tout ça: a t-elle une chance de jouer un quelconque rôle dans la succession de Paul BIYA au vu de son état? La lutte des clans au pouvoir peut elle aboutir à l'alternance ?
Une enquête exclusive CFVS permet aujourd'hui de répondre à toutes ces questions et de donner une meilleure lisibilité de notre scène politique sur les mutations en cours et celles à venir.
RESTEZ SCOTCHE, ce sera bientôt en exclusivité sur notre forum "Le Cameroun est Formidable Vivons Seulement " (CFVS) et nulle part ailleurs.

CAMEROUN-LE FILM: LES CLANS AUTOUR DU PRINCE! (Saison 1)
Rien que son teasing a suscité près de 700 commentaires, 170 likes, 18 partages, un sit-in et une grève de la faim de 5 jours et 5 nuits du prof en bavardologie et rhétorique sophiste Mathias Eric Owona Nguini. Oui
vous l'avez patiemment attendu, certains avec agacement, d'autres avec excitation, voici donc le film AUTOUR DU PRINCE: les clans en présence.
Comme annoncé dans la bande annonce, 3 principaux clans gravitent autour du Prince, chacun avec ses acteurs, son mode opératoire, ses forces et faiblesses, ses ambitions pour l'avenir.
Le 1er clan est celui que j'ai appelé ou qualifié de CLAN CANAL HISTORIQUE (j'aurais aussi pu le nommer CLAN TOUR DE CONTRÔLE). Ce clan est essentiellement composé des compagnons de lutte ou de route du Président BIYA depuis ses 1ères années de pouvoir et certains mm depuis l'époque où il était 1er Ministre.
LES ACTEURS
Les acteurs de ce clan sont autant les grands hommes de l'ombre (que nous laisserons ds l'ombre) que des figures publiques bien connues de notre microcosme politique. Parmi ces dernières, sans être exhaustifs on peut citer Adolphe Moudiki, Jean Nkuete, Michel Meva'a M'eboutou, Belinga Eboutou, Ibrahim Mbombo Njoya, Jacques Fame Ndongo, Jean Foumane Akame, Laurent Esso, René Sadi, Amadou Ali, Niat Njifenji, Yaou Aissatou, Geneviève Tjouès, Louis Yinda, Mbarga Nguele, Delphine Medjo, Ndongo Essomba, etc. Certains nous ont quitté à l'image des feux Philippe Mataga, René Owona, Koungou Edima, Ferdinand Oyono, Général Benaé Mpecke, Dr Andela, Andze Tsoungui, Emah Basile, etc. D'autres sont quelque peu tombés en disgrâce auprès du Prince et ont perdu soit leur place soit leur influence au sein du clan, on peut citer les Joseph OWONA, Akame Mfoumou, Titus Edzoa, 2 officiers généraux de notre armée aujourd'hui en 3è section (retraite). Certains enfin sans être des compagnons de route ont été progressivement cooptés ds ce clan pour des raisons politiques, institutionnelles et proximité d'âge avec les pontes de ce clan à l'image d'un Cavayé Djibril, président du l'assemblée nationale et pendant longtemps "dauphin constitutionnel"
LEURS FORCES
En termes de forces, il faut reconnaître que c'est de loin le clan le plus puissant des 3 clans. Le clan le plus puissant et donc d'une certaine manière le plus dangereux ou le plus à craindre aussi en terme de "force de frappe". Il vaut mieux éviter d'avoir des problèmes avec ce clan ou de susciter leur crainte car ce sont véritables "broyeurs" au propre comme au figuré. L'autre grande force de ce clan, c'est que c'est un clan qui ne repose pas sur une base tribal, comme vous pouvez le constater, ils sont originaires des 4 coins du pays. Et quand il s'agit de "broyer" quelqu'un le clan ne regarde que ses intérêts et non pas la proximité géographique ou l'affinité personnelle que tu peux avoir avec le Prince. Enfin et toujours comme force, ce sont de grands commis de l'Etat dont l’expérience et la durée aux affaires ne souffre d'aucune contestation. Comme le Prince, ils connaissent presque tout le monde là dehors, ils maîtrisent tous les rouages de l'Etat, et surtout ils ont leurs hommes relais partout (au sein de l'administration publique, ds le monde des affaires, au parlement/senat, dans l'armée et la police et à l'étranger). Malgré leurs âges ils restent de redoutables bosseurs. Ce qui me frappe bcp chez la plupart des membres de ce clan, c'est leur calme olympien mm quand ils finissent avec toi; ils n'ont pratiquement peur de rien, les gars sont souvent d'un calme et d'une sérénité qui n'est troublée quand ils savent qu'ils ont vex le big boss, le seul qui leur fait encore véritablement flippé. A l'image d'un Adolphe Moudiki, le tout puissant patron de la SNH (le vrai Ministre des finances de ce pays), seul Paul BIYA et Paul BIYA seul réussit à faire changer d'avis ce Monsieur. Mais par dessus tout, la plus grande force de ce clan, c'est qu'il a l'oreille attentive du Big Boss. Même lorsqu'ils gaffent auprès du chef, ils réussissent toujours à regagner la confiance troublée. Peut être pask parmi tous les clans, c'est le seul clan où la plupart des pontes et acteurs ne lorgnent pas la place du Prince; ce sont des serviteurs loyaux qui peuvent avoir des intérêts individuels égoïstes mais n'ambitionnent pratiquement pas de prendre la place du calife.
LEURS FAIBLESSES
La plus grande faiblesse de ce clan à mon avis est leur "logiciel mental" qui est de plus en plus en déphasage avec les réalités et les exigences du monde moderne. Le monde a manifestement évolué plus vite qu'eux, ce qui est normal et compréhensible sauf qu'ils ne sont plus à un âge où on peut s'adapter à certaines évolutions notamment celles concernant les évolutions en matière de technologies de l'information et de la communication ou de management moderne. Conséquence le pays fonctionne encore quelque peu à leur rythme ou cadence et non au rythme nécessaire et indispensable aux défis qu'impose la marche vers l'émergence par exemple. Leur "logiciel mental" en décalage les empêche parfois de comprendre et d'accepter la nécessité d'aller plus vite ou mm de changer carrément les choses. Il arrive mm et c'est arrivé quelques fois en 34 ans, qu'ils soient mm les 1ers "résistants" pour ne pas dire "opposants" à des évolutions osées du Président de la République au point de le convaincre d'y aller molo molo. A titre d'exemples:
- Le journaliste Eric Chinje raconte par exemple très bien comment ont pris fin ses entretiens réguliers avec le Prince diffusés à la CRTV. Bcp de jeunes ne savent pas en effet qu'au début de son règne le PRINCE était très régulièrement devant la presse pour des interviews. Qu'est-ce qui s'est passé depuis? venez prendre ds ma bouche ou consulter mon ami Eric Chinje
pour qu'il vous dise sa part.
- Parmi les manquements de la salutaire et nécessaire opération ÉPERVIER initiée par le Chef de l'Etat, on ne peut honnêtement pas nier que dans certains cas bien limités (et peut être bien connus de tous), ce clan a profité de cette opération pour régler certains comptes avec quelques unes des personnes embastillées aujourd'hui (ce qui ne veut pas forcément dire que ces personnes étaient des doux et innocents agneaux comme nous le verrons avec les clans suivants). Si de telles interférences sont certes indéniables pour ces quelques cas, cela ne saurait remettre en cause toute l'opération Épervier car si notre pays a un moment donné dominer les classements internationaux en matière de corruption, ce n'est pas un fait du hasard. Bcp d'argent a bel et bien volé ds ce pays et il reste constant que si l'argent a bel et bien débloqué notre Président lui n'a toujours pas d'avion (donc que certains à grands renforts de presse et à l'aide de magistrats corrompus qui ont subtilisé les pièces accablantes ds certains dossiers arrêtent de jouer les innocents ou les victimes de je ne sais quelle "épuration" politique.)
AMBITIONS POUR L'AVENIR
Il est évident que ce clan a ses "poulains" pour la succession le moment venu dont 2 ont principalement les faveurs des pronostics au sein du clan. Mais de leur point de vue, ce sera en son temps et UNIQUEMENT quand le problème se posera. Pas avant. Pour le moment les gars sont tranquillement aux affaires et décidés à accompagner le PRINCE jusqu'au bout. Et tant que Paul BIYA est là, c'est lui qui est là et toute velléité interne qui essaie de lever sa tête s'imposer en une sorte de "dauphin non choisie" ne manquera pas de subir leurs foudres. S'ils ont donc bien des "candidats" à la succession en réserve pour pallier au cas où, la question de la succession elle mm ne semble ni ouverte ni d'actualité au sein de ce clan. Paul BIYA reste leur candidat de ce clan pour 2018. FIN.
A suivre......
SAISON 2: Le CLAN GÉNÉRATION RENOUVEAU (A l'affiche bientôt) - C'est sur le CAMEROUN EST FORMIDABLE VIVONS SEULEMENT et nulle part ailleurs