Cameroun - Médias: Le journaliste de Canal 2 Eric Kouatchou insulté et menacé de mort par des Camerounais de France

Notre confrère est pris à partie pour avoir critiqué l’organisation du concert Bikutsi Ekang Fang-Beti tenu le 10 juillet 2016 à Paris. Il annonce des plaintes dont l’une contre l’animateur Pascal Pierre.   
«Compte tenu du niveau très élevé de menace qui pèse sur ma famille et moi depuis ce matin. Compte tenu du nombre très élevé de messages d'intimidation et de menaces de mort reçus inbox. Mon conseil et moi avons décidé de porter plainte contre l'instigateur pour intimidation, menace et dénonciation calomnieuse. Une plainte sera aussi déposée ce lundi contre X pour menace de mort». Ceci est un message du journaliste Eric Golf Kouatchou. Le correspondant de la télévision privée Canal 2 international à Paris l’a posté sur son compte Facebook, le 16 juillet 2016.
C’est sa réaction aux messages hostiles, dont des menaces de mort qu’il reçoit depuis le 14 juillet 2016 et la diffusion de la vidéo de l’animateur camerounais Pascal Pierre Bengono Ndobo. Dans cet enregistrement diffusé sur son profil Facebook, l’ancien présentateur de la télévision publique camerounaise lui reprochait ses critiques contre le concert-événement Bikutsi Ekang Fang-Beti tenu le 10 juillet 2016 à l’Olympia Bruno Coquatrix, à Paris. Il lui reprochait d’avoir notamment écrit que les artistes de Bikutsi invités étaient des artistes de deuil et de bar. Et lui donnait 48 heures pour s’excuser. Depuis, d’autres, mécontents, se signalent. Ils ne lui font pas de cadeaux. Le lynchage est ahurissant.
La victime Kouatchou a sélectionné quelques perles qu’il affiche avec dépit«Tu es dans la merde on va te faire ta fête. Ignorant, sache que tu demeureras un nègre et camer. Ce qu’il vont te faire, ça va t'apprendre à ne pas tenir ta langue en bride. Tu ressemble à esméragor des seigneurs des agneaux. Tu n'aimes pas la musique beti. Tribaliste, c'est dans ta tombe qu'on peut seulement jouer ça pour t'accompagner à ta dernière demeure. Voit un kaka comsa salété de xénophobe bamiléké sans repaire» ou encore «Enculé de ta race sale porc noire». Notre confrère signale qu’il a aussi reçu des menaces dans sa boîte de dialogue. Il les réserve «aux autorités compétentes».
Pascal Pierre Bengono Ndobo a mis la pédale douce depuis le 16 juillet 2016. Il s’insurge contre les «menaces de mort et autres représailles» qui visent Eric Kouatchou et sa «charmante petite famille» et l’appelle à expliquer à ses «grands frères et sœurs artistes» que sa «main d’écriture syntaxique a été maladroite» et que sa «pensée est et reste toujours respectueuse de leur métier d’artistes pas toujours évident au quotidien et ô combien magique et exaltant pour tous». Eric Golf Kouatchou annonce déjà qu’il ne s’excusera pas pour ce qu’il a écrit.   
Voici le texte à l’origine des malheurs d’Éric Golf Kouatchou  (publié le 13 juillet 2016 à  16 heures 17 minutes)
Ma part de vérité sur le déroulement du CONCERT BIKUTSI EKANG FANG BETI qui s’est déroulé ce dimanche 10 juillet 2016 (jour de finale de l'Euro 2016) à l’Olympia Bruno Coquatrix, Paris.
Je tiens ici à dire un très grand Bravo à monsieur LANDRY AYISSI & TORPEDO Production
L’évènement s’annonçait pourtant sous les meilleurs auspices : une volonté d’ouvrir la culture du peuple EKANG FANG BETI au sens le plus large, et une première qui devait rester dans les mémoires.
Le spectacle était magnifique, un bonheur pour les yeux et les oreilles. Bref un régal !
Les artistes ont littéralement époustouflé le maigre public présent dans la salle.
Triste réalité : le concert BIKUTSI EKANG FANG BETI a été boudé par le public camerounais qui a choisi de rester devant le petit écran suivre le match France / Portugal
«Dommage que les spectateurs aient boudé ce concert» Murmurait Aline, une jeune femme venue du sud de la France.
« Juste un regret pour cette soirée, c'est que le public n'était pas au rendez-vous. Pour le reste cela a été super.» Se désolaient les spectateurs à la sortie de l’Olympia.
Les Promoteurs peinent à remplir les salles de concert.
Que faire pour que les spectateurs viennent à nos concerts ?
Il faut une organisation claire et professionnelle.
Il faut travailler sur le timing, car depuis maintenant 2 ans, nous avons les dates qui se suivent ou souvent tombent le même jour.
Exemple : Comment programmer un aussi grand spectacle le jour de la finale d’une coupe d’Europe qui se joue en France ?????
Il faut que nos artistes arrêtent la clochardisation.
Comment payer 40 , 60 ou 100 euros pour voir un artiste en concert alors que tous les jours il joue au deuil, au circuit et au bar ???
L'envie des spectateurs semble émoussée.
Je m’arrête là pour l’instant.
Je tire encore un coup de chapeau à monsieur LANDRY AYISSI & TORPEDO production pour les efforts qu’ils ont déployés pour valoriser la culture camerounaise.
Bien sûr, je n’oublie pas monsieur ARMAND NLEN patron de FHOENIX PRODUCTIONS, producteur du Festival AFRIKAN ZIK FESTIVAL
Par Robert NDONKOU | Cameroon-Info.Net