Egérie d’Adidas Originals : Découvrez Selah Marley, la petite fille de Bob Marley

index
À 17 ans, la fille de Lauryn Hill et de Rohan Marley décroche ses premiers contrats majeurs avec Calvin Klein et Adidas Originals. Un début de carrière prometteur dans le mannequinat.

Sa mère est connue pour ses tubes à succès avec les Fugees. Son père, Rohan Marley, est ancien joueur de football professionnel. Bien que partageant les passions de ses parents que sont la musique et le football, c’est la mode qui va révéler Selah Marley au grand public. Pour preuve, Adidas Originals vient de choisir la petite-fille de Bob Marley pour être l’une de ses ambassadrices.
Fraîchement diplômée du lycée, Selah Marley doit intégrer l’université de New York l’automne prochain. Entre temps, elle débute sa carrière de mannequin. Elle figure déjà parmi les nombreux visages de la campagne Calvin Klein automne-hiver 2016-2017, aux côtés de Kate Moss, Margot Robbie, Bella Hadid, ou encore Grace Coddington.
Tout a commencé avec la création de son compte Instagram en 2012. Elle s’entraîne à prendre la photo et compte déjà 43.000 abonnés. Comme toutes les jeunes de son âge, elle enchaîne les photos de soirée, les selfies dans sa salle de bain, et les clichés souvenirs du passé publiés sur le réseau social.

Sa dextérité sur le réseau social l’aide naturellement à décrocher un contrat de mannequin au sein de l’agence Next. Elle apparaît alors dans les magazines tels que Dazed & Confused. Elle fait une confidence à ce magazine anglais : « J’ai toujours voulu ressembler à quelque chose que je n’étais pas. Ce n’est qu’une fois arrivée au lycée que j’ai gagné suffisamment de confiance en moi pour ne plus m’en soucier ».
Aujourd’hui en harmonie avec elle-même, la jeune femme est prête à partir à la conquête du monde de la mode qui lui tend les bras, comme à toutes les filles de stars ou autres personnalités de renom.
Plus que le mannequinat, la descendante de Bob Marley veut aussi faire entendre sa voix. Elle a déjà commencé à prendre position vis-à-vis des problèmes d’appropriation culturelle, sujet sensible aux États-Unis, et à s’engager pour le mouvement Black Lives Matter. Mais c’est surtout sa musique qu’elle compte bientôt partager, citant parmi ses influences musicales Erykah Badu, Drake mais aussi son grand-père et sa mère. Telle lignée, telle fille ?
afrikmag.com