Le coiffeur personnel de Hollande payé 9.895 euros bruts par mois

Le coiffeur personnel de Hollande payé 9.895 euros bruts par mois
Selon son contrat d'engagement dont Le Canard enchaîné publie des extraits mercredi, Olivier B., le coiffeur personnel de François Hollande, est payé 9.895 euros bruts par mois.


Il est loin le temps de la présidence normale, quand François Hollande assurait vouloir mener un train de vie fortement réduit, à l'image du Français moyen. L'information que révèle mercredi Le Canard enchaîné pourrait écorner un peu plus le slogan de campagne qu'avait développé le candidat socialiste en 2012. Elle porte sur le coiffeur personnel de François Hollande, Olivier B., "recruté en qualité d'argent contractuel [...] pour la durée du mandat présidentiel en cours", selon son contrat d'engagement dont l'hebdomadaire diffuse des extraits.
Mais c'est son salaire qui interpelle le plus : le coiffeur attitré de l'Elysée émarge, selon Le Canard, à 9.895 euros brut mensuels sans compter d'éventuelles "indemnités de résidence" et autres "avantages familiaux". Le journal satirique fait le calcul : sur cinq ans, Oliver B. gagnerait une rémunération brute cumulée de 593.700 euros à laquelle il faut ajouter les charges patronales.

Olivier B. "est à la disposition du Président 24 heures sur 24"

L'avocate du coiffeur, interrogé par l’hebdomadaire, fait toutefois valoir qu'il s'agit d'un contrat d'exclusivité. Olivier B. a donc dû fermer son salon situé dans le 17e arrondissement parisien. "Il est à la disposition du Président 24 heures sur 24, il ne se fait jamais remplacer par des extras. Il a raté la naissance de ses enfants, leurs bras cassés, leurs opérations..."
Une source à la présidence, aussi citée par Le Canard, confirme qu'Olivier B. "recoiffe le Président tous les matins et autant de fois que nécessaire, à chaque prise de parole publique - week-end compris si un événement est prévu". Autrement dit, le coiffeur serait de tous les voyages présidentiels et serait bloqué au Palais de l'Elysée. Ce qui expliquerait son très généreux salaire.
© Reuters
msn.com