Lionel Messi condamné à 21 mois de prison pour fraude fiscale en Espagne

La star du foot Lionel Messi a été condamnée à 21 mois de prison pour fraude fiscale par la justice espagnole, mercredi 6 juillet à Barcelone. L'attaquant argentin s'est également vu infliger une amende de près
de deux millions d'euros. Son père, Jorge Messi, également poursuivi, a lui aussi été condamné à 21 mois de prison et au versement d'une amende d'environ 1,5 million d'euros.
La star du Barça et son père ont déjà soldé leur dette avec le fisc et les intérêts de retard, soit cinq millions d'euros. Ils ne devraient pas aller en prison car, en Espagne, les peines inférieures à deux ans ne s'exécutent habituellement pas si les condamnés n'ont pas d'antécédents judiciaires.

Un savant montage de sociétés pour contourner le fisc

Les deux hommes étaient accusés d'avoir soustrait des revenus du footballeur au fisc espagnol. Entre 2007 et 2009, les Messi auraient mis en place un montage de sociétés au Royaume-Uni, en Suisse, au Belize et en Uruguay pour éviter de payer au fisc espagnol les impôts sur les droits à l'image du footballeur. Des structures qui valent à Lionel Messi d'être cité dans l'affaire des "Panama Papers",
Les droits que la star obtenait de la part de marques comme Adidas, Pepsi ou Danone se retrouvaient en Uruguay. Les sociétés étaient créées et administrées par des avocats barcelonais qui avaient le père du joueur comme interlocuteur. Le parquet avait requis la relaxe du quintuple Ballon d'Or mais demandé une peine de prison pour son père, qui gérait ses affaires.
msn.com