RDC : Tshisekedi met fin à l'exil

Etienne Tshisekedi
Le chef de l'opposition congolaise, Etienne Tshisekedi, est revenu à Kinshasa, ce mercredi, après deux ans d'exil volontaire en Belgique.

Des milliers de partisans de M. Tshisekedi étaient venus à son accueil, à l'aéroport de Ndjili, dans l'est de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.
Une dizaine de cadres de son parti, l'Union pour la démocratie et le progrès social, étaient venus accueillir leur leader.
Etaient également présents des responsables du Rassemblement des forces acquises au changement, la coalition qui le soutient.
Etienne Tshisekedi avait été évacué de Kinshasa, par avion médicalisé, le 16 août 2014. Il a ensuite passé 2 ans en convalescence en Belgique.
 Des militants de l'opposant congolais Etienne Tshisekedi
Image caption Des partisans de M. Tshisekedi venus à son accueil, à l'aéroport de Ndjili, à Kinshasa.
Le chef de l'opposition revient au pays dans un contexte de fortes tensions politiques en République démocratique du Congo.
L'opposition congolaise accuse le président Joseph Kabila de vouloir se maintenir au pouvoir après son second mandat, qui arrive à terme à la fin de l'année.
Etienne Tshisekedi, 83 ans, n'a pas dit s'il était candidat ou pas à l'élection présidentielle.
M. Kabila est au pouvoir depuis 2001.
La Constitution lui interdit de briguer un nouveau mandat.
Mais un arrêt récent de la Cour constitutionnelle l'autorise à rester en fonction si l'élection présidentielle censée avoir lieu cette année n'était pas organisée. 
bbc.com