Trois militaires français tués en «service commandé» en Libye

Le ministère de la Défense a annoncé ce mercredi la mort de trois sous-officiers français, tués en service commandé en Libye. Ni les circonstances ni la date exacte de leur mort n'ont pour le moment été précisées.
Plus tôt ce matin, le porte-parole du gouvernement français, Stéphane Le Foll, avait confirmé la présence des forces spéciales françaises en Libye pour lutter contre les jihadistes.
Trois sous-officiers français sont morts en « service commandé » en Libye. S'il ne precise pas les circonstances et la date de leur décès, le ministère de la Défense « salue le courage et le dévouement de ces militaires engagés au service de la France, qui accomplissent, tous les jours, des missions dangereuses contre le terrorisme ».
Selon des informations diffusées dans la presse, un hélicoptère a été abattu dimanche par une milice islamiste près de Benghazi, mais ces élements n'ont pas été confirmés par le porte-parole du gouvernement français.
Jean-Yves Le Drian se trouve actuellement à Washington où il prépare avec les Américains une « attaque coordonnée » de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique à Mossoul, en Irak.
Par RFI