Cameroun - Politique: Qui est l'intrépide homme politique Célestin Djamen ?

Célestin Djamen, conseiller municipal à la mairie de Douala 1er vise le poste de président régional du bureau SDF dans la région du Littoral. En 2011, l’homme avait déjà tenté de prendre la tête du SDF.
Son ambition politique n’est plus à démontrer. Lors de la présidentielle de 2011, Célestin Djamen tente d’être le candidat du principal parti d’opposition au Cameroun, en challengeant le chairman Ni John Fru Ndi à la tête du parti Social Démocratic Front  (SDF). Avant cette joute à la tête du SDF, ce fils de Bangangté, dans la Région de l’Ouest, avait déjà revendiqué la paternité du G11, un mouvement qui  voulait redynamiser la politique auprès des Camerounais, à en croire le Jour du 8 août 2016. Aujourd’hui, il est sur un autre front, celui du bureau régional SDF du Littoral.
Né le 16 janvier 1967 à Douala, Célestin Djamen a fait ses études primaires et secondaires à Douala au Cameroun, avant de s’envoler pour la France. Le journal le Jour rapporte qu’il est notamment passé à l’école de la mission catholique de Deido pour ses études primaires. Pour ses études secondaires, il est passé tour à tour au collège jésuite Saint-Michel de la cité Bonandjo et au lycée Joss, à Bonanjo. Après son baccalauréat, il s’envole pour Paris en France. Direction Université de Paris Panthéon Sorbonne.  Dès 1996, il met un terme à ses études en DESS de droit privé (procédure civile), raconte Le Jour.
Son ambition d’être avocat ne sera jamais réalisée. Car, Célestin Djamen ne parviendra pas à réussir son examen d’entrée à la profession d’avocat à l’école de formation du barreau. Juriste de formation, il devient collaborateur au cabinet Edric Consulting à Paris. Une fonction qu’il occupera jusqu’en 2000, selon le Jour. 2010 marque son année de retour au Cameroun. Avec son bagage intellectuel, il embrasse directement la carrière politique.
Ce membre influent du SDF est du courant moderniste de ce parti. Il veut mettre un terme à l’ère classique. Au poste de président du bureau régional SDF, il pense qu’il n’y a pas meilleur profil que le sien. En plus de ses activités politiques, Célestin Djamen est aussi auteur. Son ouvrage Le changement c’est maintenant, publié par l’Harmattan en 2011, présente sa vision politique.
Par Liliane J. NDANGUE | Cameroon-Info.Net