Donald Trump : il révèle la première mesure qu’il prendra contre les migrants, le premier jour de sa présidence

donald-trump-promet-un-filtrage-extremement-pousse-des-migrants-s-il-est-president
L’élection présidentielle américaine se tiendra le 8 novembre prochain. Et Donald Trump n’a pas encore fini de faire parler de lui, après chacune de ses déclarations. Tout récemment encore, le candidat républicain a
promis de s’occuper de la question migratoire aux États-unis, dès les premiers jours de son mandat. C’était à l’occasion de son intervention dans l’État de l’Iowa.
Il a notamment promis, qu’une fois élu président, il va expulser des États-Unis des centaines de milliers de migrants clandestins ayant déjà commis des crimes sur le sol américain.
« Le premier jour de ma présidence, j’envisage de commencer le plus vite possible à expulser de ce pays les migrants clandestins criminels qui ont été mis en liberté sous l’administration Obama-Clinton”.
Poursuivant, il affirme qu’il projette aussi de renforcer les frontières du pays, en construisant un mur entre les Etats-Unis et le Mexique et consolider le système de contrôle de la migration clandestine à l’aide de technologies modernes.
L’on se rappelle encore que les démocrates avaient accusé Trump d’avoir renoncé à ses convictions concernant les migrants après qu’il a promis de ne pas expulser tous les migrants clandestins sans distinction. “Nous travaillerons avec eux. Mais il ne s’agit pas d’amnistie”, a-t-il souligné sans préciser comment il résoudrait cette question.
afrikmag.com