Etats-Unis: Hillary Clinton embarrassée par ses courriels et sa fondation

media
Hillary Clinton a toutes les raisons de se réjouir. La candidate démocrate dispose d'une confortable avance dans les sondages et ses coffres de campagne débordent : 80 millions de dollars collectés au cours du
dernier mois, soit plus du double par rapport à son rival Donald Trump. Mais en dépit de cela, la candidate démocrate reste vulnérable. D’abord à cause de l’affaire de ses emails, mais aussi de la Fondation Clinton, créée par son ancien président de mari, Bill.
Avec notre correspondant à WashingtonJean-Louis Pourtet
Hillary Clinton doit regretter le temps où les messages étaient transmis par pigeons voyageurs. En effet, la technologie moderne est en train d'assombrir sa campagne électorale. Le FBI vient de remettre au département d'Etat près de 15 000 nouveaux documents provenant du serveur privé de l'ancienne secrétaire d'Etat. Reste à savoir si ces emails professionnels et personnels peuvent contenir des informations embarrassantes pour la candidate juste avant l'élection.
Mais ses problèmes ne s'arrêtent pas là. La Fondation Clinton est une autre source de difficultés pour elle. Donald Trump réclame sa fermeture immédiate. Il accuse d’abord le couple de s’être rempli les poches, mais aussi la candidate démocrate d'avoir accordé des faveurs aux donateurs de la fondation quand elle était secrétaire d'Etat. Pour parer à ces critiques, et éviter tout conflit d'intérêts si sa femme est élue, Bill Clinton a annoncé qu'il démissionnerait du conseil d'administration, et que seuls les dons de citoyens américains, de résidents permanents ou de fondations américaines indépendantes seraient acceptés.
Par