Ghana: Des pèlerins rapatriés de la Mecque…Voici les raisons évoquées!

Les femmes rapatriées ici
Une quarantaine de pèlerins, la plupart des femmes viennent d’être rapatriées de l’Arabie Saoudite où se déroule le pèlerinage. Pourquoi ce retour prématuré ?

De sources bien informées, les autorités saoudiennes à travers l’office du pèlerinage font savoir que, les rapatriés, en tout 39, ne sont pas en règle. On leur reproche d’être sans tuteur puisque, leur âge est en dessous de 40 ans. Or, les consignes voudraient qu’à cet âge, qu’on se fasse accompagner par un tuteur  de surcroit, adulte de sexe masculin
“En vue de corriger cette défaillance et permettre aux pèlerines rapatriées de pouvoir accomplir leur saint devoir, l’Office du pèlerinage dit prendre des mesures urgentes de sorte que les personnes concernées puissent retourner en Arabie Saoudite pour la suite du pèlerinage”, fait-on savoir à l’office du pèlerinage.
Au Ghana, ce sont  500 fidèles musulmans qui ont quitté le territoire pour le Hadj 2016. Leur départ remonte au 19 août dernier.
D’après les informations, c’est la première fois qu’un tel rapatriement frappe les pèlerins ghanéens. Des mauvaises langues font savoir qu’il y a des doutes puisqu’en réalité, ce règlement est le plus simple qu’un pèlerin avant de fouler le sol saoudien est censé connaître.
afrikmag.com