Hervé Nkom : Dinaly "a confondu la gestion de cette équipe avec son foyer conjugal"



Nous sommes allés à la rencontre de Hervé Emmanuel Nkom le président du comité des sages de Dynamo FC de Douala pour discuter de la démission de l’ex-présidente du club. Acerbe comme à son habitude, il
parle d’une démission "folklorique" et insiste que "sur le plan statutaire,sa démission est cavalière et pleine de confusion". Selon lui, elle n’est que déçue des promesses non tenues de la Fécafoot. Mais, elle devra rendre compte des subventions reçues cette année puisque les joueurs accuseraient 6 mois de salaires impayés.

La démission de la présidente arrive à un moment où on attendait le moins. En tant que président du comité des sages du club, comment vous vous sentez ?
Écoutez, cette démission m’agace parce que très folklorique et agitée. Je crois que Mme Dinaly qui est une spécialiste de la chanson, a confondu le lancement d’une chansonnette et la démission dans un club. C’est sur les antennes de sa propre radio Rtm pour ne pas la nommer que j’apprend ça, et c’est à 18 heures qu’elle me fait parvenir ce brouillon d’une page et demi. Alors, vous voyez bien que c’est tout confondre. Je crois que cette dame n’a rien compris. Bon, de toutes les façons, elle devait partir un jour et là, je pense qu’elle n’a fait que anticiper son départ, même si c’est comme une fugue. Mais bon, vous savez, entre la chanson et le foot, parfois il faut être doublement assis pour concilier les deux, mais là, vous avez le résultat. Dinaly ne l’était pas. Cependant, il va falloir qu’elle justifie cette fuite tôt ou tard. Vous savez bien que cette dame qui a confondu la gestion de cette équipe avec son foyer conjugal a perçu les subventions de l’État cette saison, alors que les joueurs sont sans salaires depuis février. Je pense qu’il va falloir qu’elle nous explique tout ça clairement le plus tôt possible, car il reste 6 journées de championnat au club.
Et pourtant, dans la lettre qu’elle vous a fait parvenir, elle indique clairement qu’elle a été abandonnée financièrement dans les moments douloureux, et que le comité des sages dont vous assumez la présidence n’a rien fait pour le club depuis sa prise de fonction...
Faux, et faux. Chaque fois qu’elle a besoin d’un coup de pouce, elle l’a reçu. J’ai les preuves ici chez moi. Chaque fois qu’une élite donnait de l’argent, sans oublier mes modestes apports aussi, mais il faut que Dinaly arrête de chanter. Vous pensez qu’un club comme la Dynamo avec tous les Bassa Bati Mpoo pouvait fonctionner sans leur apport ? A plusieurs reprises, nous avons financé les déplacements du club du Littoral pour le Grand Nord, et dans bien d’autres occasions. Elle parle d’abandon à des moments difficiles ou douloureux... Écoutez, Dynamo n’est pas les pompes funèbres. En plus, personne n’a souhaité les décès enregistrés il y a deux ans. Nous avons compatis en son temps, et réagit par la suite. Sans compter la Ligue aussi. Mais, qu’a t-elle fait elle ? A part les intrigues, et ses relations incestueuses avec la Fécafoot, et récemment avec un camp opposé à la ligue ? Elle a passé tout son temps à se disperser,et maintenant elle crie.
Vous dites que sa démission est cavalière et folklorique, et que elle est anti-statutaire. Comment devait elle le faire ? N’a t elle pas le droit de partir quand elle veut ?
Elle devait partir dans les instances, au cours d’une assemblée générale par exemple, ou s’il y avait une urgence, ou alors annoncer son départ aux membres du comité des sages, et attendre qu’on mette sur pied une équipe provisoire. C’est comme ça que ça se passe et pas autrement. Mais là, beuh... Excusez moi, elle a raté sa gamme. En plus, partir... ok, mais pas en mentant, et en manquant de respect à tout un peuple. Si Dinaly a perdu le nord, nous ne sommes en rien responsable de sa perdition. Elle a raté une grosse occasion de se taire. Et c’est dommage pour elle, car dire tout ce qu’elle a dit dans son torchon qu’elle appelle lettre de démission, c’est faire preuve de beaucoup de légèreté.
Maintenant, les faits sont là, Dynamo n’a plus de président. Il reste six journées de championnat au club. Vous n’avez pas peur que l’équipe qui n’est pas très loin de la zone rouge ne plonge un peu plus ? quel avenir pour Dynamo ?
Non, écoutez... d’abord je rassure tout le monde. L’équipe ira jusqu’au bout du championnat, et elle fera de son mieux et d’ailleurs, elle sera plus que jamais bien encadrée. Je vais convoquer tous les joueurs, et encadreurs pour leur dire cela et par la suite nous allons nous réunir en comité des sages et une équipe intérimaire sera mise sur pied pour conduire le club jusqu’à la fin du championnat. Dynamo ne descendra pas. Si c’est le rêve de Dinaly, alors qu’elle dorme tranquille. Je dis que nos supporters gardent leur calme, si nous avons bravé tout lors des indépendances, ce n’est pas une agitation déguisée en démission qui va nous ébranler. "Mè yega be ba so", je vous salue tous traduction en français.
Propos receuillis par Karl Jaspers
camfoot.com