La Cémac va débourser 4 milliards pour financer l’opération de désarmement en RCA

La Cémac va débourser 4 milliards pour financer l’opération de désarmement en RCA
Présent à Malabo, dans le cadre des travaux du Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale le 30 juillet dernier, le chef de l’Etat centrafricain, Faustin
Archange Touadera (photo) a pu obtenir de ses pairs, le financement de l’opération de Désarmement démobilisation rapatriement et réinsertion (DDRR)
Au titre des dossiers qui figuraient dans les parapheurs des chefs d’Etats, lors du sommet de la Cémac le 30 juillet dernier, à Malabo, il y a avait celui relatif à l’épineux dossier de la crise centrafricaine.
Faustin Archange Touadera, qui a saisi cette opportunité pour poser le principal cheval de bataille de son quinquennat, à savoir le DDRR (Désarmement démobilisation rapatriement et réinsertion) a, au terme des débats à huis clos avec ses pairs, pu obtenir un engagement ferme de quatre milliards de FCFA pour le lancement de ce projet de la part des Etat de la sous-région.
Ainsi face à l’urgence, le Congo a aussitôt remis sa contribution, le Cameroun, le Gabon, et la Guinée Equatoriale entendent faire autant, excepté le Tchad en raison des difficultés financières qu’éprouve ce pays .
Cette initiative résulte des décisions prises lors de la table ronde des Bailleurs de Fonds organisée à Bruxelles, le 17 novembre 2016. En vue de l’accompagnement politique et économique de cet Etat, la conférence avait exhorté les états membres, la communauté internationale ainsi que les partenaires techniques et financiers, à soutenir cette initiative et à mettre en œuvre un plan d’engagement plus robuste des forces déployées sur le terrain.
Synclair Owona 
Investir au Cameroun