Lady Diana : Son ex garde du corps fait des révélations sur une grave humiliation qu’elle a essuyée de la part de Charles et sa maîtresse

Princess-Diana
C’est à travers une lettre publiée récemment sur le site anglais Daily Mail, que cette révélation a été faite par l’ancien garde du corps de la princesse Diana. Ken Wharfe, c’est le nom du garde qui, durant plusieurs
années, a veillé sur la Lady.
Dans sa lettre, il révèle une partie de la vie de lady Diana, qu’il qualifie de très douloureuse pour elle. C’était au cours d’une soirée organisée pour les 40 ans de Lady Anna­bel Gold­smith, la petite sœur de Camilla Parker-Bowles, maîtresse du prince Charles. Et surprise, Diana avait choisi d’y assis­ter, alors qu’elle savait parfai­te­ment que son époux et sa maîtresse y seraient.
Wharfe explique que : « Ce qui est arrivé ce soir-là était un cauchemar pour moi, en tant qu’agent de protection. Diana n’avait jamais été officiellement informée de la tromperie de son mari avec une ancienne petite amie, la femme que lui considérait comme son âme sœur, Mme Camilla Parker Bowles. Alors que soir-là, tous les invités et les domestiques étaient au courant. D’ailleurs, les convives n’avaient pu masquer leur éton­ne­ment de la voir. »
Poursuivant, il ajoute que c’est l’une des parties tragiques de la soirée, car elle ira lui montrer l’infidélité de son homme : « Un peu plus tard dans la soirée, la princesse m’appelle, en pleurs. Elle me conduisit dans un escalier au sous-sol de la maison, une salle de jeux pour enfants. Assis dans un coin doucement éclairé, en grande conversation, se trouvaient le prince et Camilla ».
Ken Wharfe soutient que dès que le couple qui se cachait a été découvert par Lady Diana, « le couple avait bondi sur ses pieds d’un air coupable”.
A en croire le garde du corps, la suite de la soirée a été morose, car le climat était suspicieux. Le couple royal s’était ignoré tout le reste de la soirée, avant de reprendre la voiture pour rentrer. Un trajet durant lequel Diana répétait à son mari : “Comment as-tu pu me faire ça ?”
Pour Wharfe, la princesse “n’était pas très forte mentalement. Elle voulait juste être aimée par son mari. Charles n’était pas un mauvais homme, mais son comportement cette nuit-là fut impardonnable”.
afrikmag.com