Le groupe camerounais Foberd poursuit son encrage au Gabon

Le groupe camerounais Foberd poursuit son encrage au Gabon
Forberd Gabon, filiale du groupe camerounais Foukou, vient d’inaugurer un complexe agro-industriel. D’un coût d’environ 7 milliards de francs CFA (10,7 millions d’euros), ce complexe sera spécialisé dans la production de la
farine de blé, la semoule et les aliments pour bétail. Pour une production évaluée à 300 tonnes par jour, Foberd Gabon envisage, dans un premier temps, de satisfaire la demande intérieure et, ensuite, de se lancer dans l’exportation notamment sur les marchés sous-régionaux de la CEMAC et de la CEDEAO.
Avec cette minoterie, située dans la zone industrielle d’Owendo, le Gabon se dote de sa deuxième usine de production de farine de blé. Car, avant l’ouverture de cette nouvelle unité de production, la Société meunière et avicole du Gabon (SMAG) était l’unique producteur du pays.
La SMAG importe actuellement 90 000 tonnes de blé par an et en tire environ 72 000 tonnes de farine – 400 tonnes par jour – moulues dans l’usine de l’entreprise à Libreville, satisfaisant ainsi la majorité de la demande gabonaise de farine qui se situe autour de 75 000 tonnes par an.
Grâce à ses nouveaux investissements, le Groupe Foberd Gabon se positionne actuellement comme un partenaire de choix du Gabon, dans son processus de diversification de l’économie.
Synclair Owona 
Agence Ecofin