Les secrets pour devenir et rester meilleur que ses concurrents

Les secrets pour devenir et rester meilleur que ses concurrents
Une question qui revient est comment rester meilleur que ses concurrents. 

Ecoutez vos consommateurs car ce sont eux les boss. 

C’est eux qui vous achètent et eux qui vont payer. Vous devez donc essayer donc de leur répondre le plus rapidement et le mieux possible. Aller à la rencontre des clients pour les écouter vous permettra d’acquérir une juste idée de leurs souhaits et besoins. Une fois écoutés, il faut se donner le challenge de réaliser ce qu’ils demandent. C’est difficile car le marché est souvent déjà structuré.

C’est l’innovation. 

Penser que l’innovation se concrétise à partir d’une idée qui jaillit de l’esprit comme une ampoule qui s’allume c’est faire fausse route ! Réfléchir tous les jours et se dire comment transformer un détail sera plus efficace. Par exemple, le coffret cadeau de Wonderbox a répondu au souhait des consommateurs de faire un gros cadeau, un beau cadeau. Pour répondre à leur souhait, l’entreprise a adapté le contenu de la boite aux nouvelles proportions de la boite. Ces tout petits détails permettent de percer dans un marché hyper-concurrentiel.

Il faut être passionné...

...par ce qu’on fait et bien connaitre son produit ou ses produits. Cela permet de chercher des idées nouvelles. C’est une infinité de détails qui font le succès.

Écartez la peur de parler de votre projet...

...et même parlez au maximum de celui-ci. N’ayez pas peur également que l’on vous pique votre idée. Chaque personne peut avoir un prisme et une vision qui vous permettra de changer. Sans s’en rendre compte, elle peut vous donner une super innovation qui sera le nouveau business model ou votre nouveau projet. Il est indispensable de collecter les idées et les avis des personnes qui d’ailleurs seront peut-être vos futurs consommateurs.

Faire remonter les idées en interne. 

Personne ne possède le monopole des idées en tant qu’entrepreneur. Prendre le parti-pris d’échanger avec un maximum de personnes et en particulier avec les salariés fait jaillir des idées géniales. D’ailleurs sur les produits les idées les meilleures viennent de la base et elles sont faciles à implémenter, très concrètes, issues du marché. Par exemple, une salariée a expliqué à Bertile Burel sa difficulté à parler de certains produits car en fait elle ne les connaissait pas. Il s’agissait des massages ayurvédiques. A la suite de cette discussion, Wonderbox a créé un programme qui s’appelle « un testeur de rêve 500 euros par an » pour tester les produits pour tous les salariés. Et du coup ils peuvent en parler puisqu’ils les connaissent parfaitement. Une suggestion à retenir

Encore un conseil ? 

Passez à l’action si cela n’est pas encore fait.
Allez-y, mettez de la passion : le chemin en vaut l’effort
dynamique-mag.com