Singapoure, du tiers monde au statut de pays riche (Recommandation de lecture)

C'est l'histoire d'un pays multiculturel, constitué de chinois, indiens, Malais etc, colonisé par les britaniques entre 1824 et 1959, date de l'indépendance. Après son indépendance, le pays a voulu en 1963 se greffer à
la malaisie dans le cadre d'une federation, pour survivre, mais il a été rejeté en 1965 par ce que trop pauvre.
Pour exister face aux géants de la region, le premier Ministre Lee Kuan Yew descendant d'immigré chinois diplomé de Droit de l'université de Cambridge, a dirigé le pays d'une main de fer entre 1959-1990, en optant pour une stratégie basée sur 4 points. La discipline, l'économie de marché, la promotion de l'excellence dans l'dministration et le secteur privé, la lutte contre la corruption.
Sur le plan économique, il a opté pour une industrialisation basée sur les export en attirant massivement les capitaux étrangers et en exploitant la main d'oeuvre locale bon marché entre 1965 et 1978. Entre 1979 et 1985, le pays a reformé sa politique insdustrielle en automatisant ses procedés de production et optant pour le high quality à mesure que les salaires augmentaient.Entre 1986 et 1997, il ya eu une nouvelle orientation qui a fortement diversifié l'économie avec une attention particuliere sur l'industrie technologique, qui a fait l'objet d'un plan de 6milliards $. Depuis 1998, le pays a pris le cap de l'économie de la connaissance. Où elle se positionne dans de nombreux plans comme les nanotechnologie, la fabrication des microprocesseurs de toutes les grandes marques et materiel électronique de pointe, la santé génomique etc.
Aujourd'hui Singapoure a le meilleur indicateur doing business au monde, la meilleure administration du monde, un excedent budgetaire compris entre 0 et 20% du PIB , le 6e pouvoir d'achat du monde (le double de celui de l'angleterre), le 3e rang mondial en matire d'education et un taux de chomage de 2%.
Dans ce livre, Lee Kuan Yew, raconte les étapes, les difficultés et les secrets du miracle économique de son pays et de l'asie, en general.