Télévisions: Le chinois Startimes débarque à Abidjan en septembre

Les chinois prévoient un bouquet intégral avec plus de trois cent chaînes pour à peine 10 dollars (5700 francs cfa) adossé à une offre d’acquisition d’un téléviseur Led de 32 pouces à moins de 100 dollars (57 000 francs cfa).

Le groupe privé chinois d’audiovisuel Startimes démarre, en Côte d’Ivoire, la distribution de bouquets de télévisions et de radios par satellite, à partir du mois prochain. Une arrivée qui devrait bousculer Canal Plus qui bénéficie, en Côte d’Ivoire du monopole depuis plus de vingt ans.
Le groupe chinois fondé par le magnat de la communication Pang Xinxing a préparé minutieusement son implantation dans le paysage ivoirien pendant de long mois après l’obtention en février dernier d’un agrément de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA). Des sources proches de Startimes annoncent que le groupe bouleversera le marché avec l’introduction d’offre d’entrée de 2 à 3 dollars (1140 à 1710 francs CFA) pour un bouquet de plusieurs dizaines de chaînes de télévision.
Les chinois prévoient un bouquet intégral avec plus de trois cent chaînes pour à peine 10 dollars (5700 francs cfa) adossé à une offre d’acquisition d’un téléviseur Led de 32 pouces à moins de 100 dollars (57 000 francs cfa).
 
Canal Plus, qui a décidé de faire de l’Afrique l’un de ses relais de croissance, prépare la rispote, surtout que la Côte d’Ivoire, avec ses plus de 300 000 abonnés, reste un enjeu crucial. La filiale de Vivendi offre cinq bouquets allant de 5 000 à 40 000 francs cfa. En prélude à l’arrivée de Startimes qui sera son concurrent le plus sérieux, Canal Plus Afrique lance une promotion dénommée « Semaine Généreuse » qui permet à tout abonné de bénéficier de plus de chaînes en cas de réabonnement avant la fin de l’abonnement. Mais Startimes, qui ne souhaite pas se laisser faire, devrait investir plus de 40 millions de dollars en Côte d’Ivoire, et pourrait offrir gratuitement les décodeurs parfois subventionnés.
Startimes souhaite faire de la Côte d’Ivoire, le coeur de sa stratégie dans la zone francophone d’Afrique de l’ouest. Elle mise sur le sport, surtout les grands championnats européens, très suivis en Côte d’Ivoire, comme la Ligue1 française, la Bundesliga allemande… Les chinois négocient aussi avec la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) pour les retransmissions du championnat de ligue1. Startimes a même sponsorisé en juillet un voyage de Sidi Diallo, le Président de la FIF en Chine.

Octave Kpang Beuh 
politikafrique