Vous connaître personnellement pour mieux avancer



Comment voulez-vous prétendre diriger une entreprise si vous êtes incapable de vous gérer vous-même ? Le contrôle de soi est peut-être l’étape la plus importante pour l’entrepreneur. Savoir se gérer semble la base
d’une bonne gestion d’entreprise. Voilà quelques conseils en ce sens.

Apprendre à maîtriser et se servir de ses émotions. 

L’entrepreneur est un humain comme les autres. Lui aussi ressent peur, haine, colère, stress mais pourtant, plus que les autres, il doit apprendre à se maîtriser face à ses employés. Les émotions, si elles ne sont pas contrôlées, finissent par agir sur le corps (mains moites, suées, rigidité dans le comportement). Pour autant, une bonne gestion et la compréhension de ses propres sentiments permettent de mieux diriger une équipe. S’ouvrir à ses collaborateurs n’est pas une faiblesse, bien au contraire car eux, à leur tour, s’ouvriront à vous. Prenez la peur, elle peut vous paralyser, voire déclencher votre colère. Mais si vous apprenez à la contrôler, vous pouvez la transformer en facteur stimulant. Un dossier volumineux vous crée des angoisses et vous paraît insurmontable ? Faites-en un défi ! C’est stimulant pour vous et vos collaborateurs. Toutes les émotions peuvent être tournées à votre avantage. Vous fulminez de colère ? Dépensez-vous en faisant du sport. N’hésitez pas à évacuer le stress comme vous le pouvez. La méditation, le dialogue et le sport constituent autant de moyens qui permettent à l’entrepreneur de garder le contrôle de soi. Attention tout de même, maîtrise de soi ne veut pas non plus dire devenir un robot sans états d’âme. Ce sont les émotions qui façonnent l’humain et l’humain qui crée le bon dirigeant.   

Rigueur et autodiscipline : des notions que vous devez maîtriser sur le bout des doigts ! 

Cela semble tomber sous le sens, mais si vous ne vous imposez pas une rigueur a minima, personne ne le fera pour vous. Vous devez être un roc et un monstre de discipline afin de montrer l’exemple à vos employés et garder votre société sur les rails. Obligez-vous à arriver à l’heure chaque matin et ne partez pas plus tôt que tout le monde sauf si vous avez un rendez-vous professionnel. Organisez-vous en créant des listes. Notez les choses à réaliser impérativement dans la journée par ordre d’importance et le temps que vous allez y consacrer. Organisez votre emploi du temps afin de tout prévoir et limiter au maximum les mauvaises surprises. Avoir un emploi du temps ordonné vous empêchera de sombrer dans le chaos et de crouler sous une montagne de tâches à effectuer. Une activité à la fois, c’est le secret. De même, afin de s’assurer un réseau de contacts digne de ce nom, prenez à chaque fois le temps de noter les numéros, noms et professions de vos interlocuteurs dans un seul et même endroit et de manière la plus claire possible. Imaginez-vous comme un sportif qui doit s’imposer chaque jour un entraînement rigoureux s’il veut remporter la compétition. 

Garder confiance en soi. 

La confiance en soi constitue l’une des clés pour maintenir son entreprise à flot. Même si vous êtes introverti, faites-vous violence car vous allez sûrement être amené à rencontrer divers clients et partenaires, voire vous exprimer devant la presse. Si vous n’êtes pas sûr de vous, cela se ressentira et les personnes auront plus de difficultés à vous faire confiance. Cela risque également de ternir l’image de votre société. N’oubliez pas, vous constituez la vitrine de votre entreprise. Si vous avez une bonne image de vous, les interlocuteurs le verront. Il existe plusieurs moyens de cultiver la confiance en soi comme se mettre au sport, ou le fait de s’entraîner à s’exprimer devant un miroir afin de mieux articuler. Et si vous avez besoin de booster votre ego, dites-vous quand même que vous avez réussi à montrer votre propre entreprise et que ce n’est pas rien ! Vous avez du mérite et les personnes autour de vous le savent ! Attention tout de même à ne pas en devenir arrogant, sachez rester humble, car c’est une vertu qui reste souvent appréciée.  

Cultivez votre enthousiasme et votre ouverture d’esprit.

 Ne soyez pas défaitiste, les erreurs et problèmes arrivent à tout le monde ce n’est pas une raison pour baisser les bras à la première difficulté. Avoir confiance en sa société et en son projet permettra de garder toujours la tête haute et de vous relever dans les moments difficiles, alors qu’adopter un comportement défaitiste risque de miner le moral de vos collaborateurs et de vous faire plonger. Voyez les échecs comme des leçons, apprenez des erreurs afin de ne plus reproduire le même schéma. De toute façon, dites-vous que chaque société, aussi puissante soit-elle, a connu à un moment ou un autre des difficultés. C’est votre fardeau en tant qu’entrepreneur, alors apprenez à vivre avec ! 

Apprenez à concilier vie professionnelle et vie privée. 

Ne pas avoir de vie sociale ou n’en avoir que très peu n’est pas forcément gage de rendement. Au contraire, cela risque d’impacter votre travail. Il reste fort tentant de se plonger à corps perdu dans le travail, car c’est bien connu, qui mieux que vous peut diriger votre entreprise ? Mais prenez garde car l’aventure entrepreneuriale est clairement envahissante ! Chez vous, le téléphone sonne. Vous ne pourrez vous empêcher de répondre à un mail, un sms, un appel, à tel point que la frontière travail-vie privée risque au fil du temps d’apparaître comme un lointain souvenir. Plus que le stress et la dépression, vous risquez le burn-out. Apprenez à couper votre téléphone et aménagez votre emploi du temps pour vous accorder du temps libre et des instants passés en famille. Vous pourrez le constater, vous serez nettement moins stressé et plus efficace au travail. Parfois, apprendre à décrocher ponctuellement est la clé pour être un dirigeant efficace !
dynamique-mag.com