Charles Ndongo: «De même que le RDPC est le cheval de bataille du Président de la République, de même, la CRTV est le Tam-Tam de Paul Biya»

 
Nommé par décret présidentiel le 29 juin 2016 au poste de Directeur général de la Cameroon Radio and Télévision (CRTV), média à capitaux publics, Charles Ndongo et ses proches n’ont pas cessé de célébrer
cette promotion.
Et à chaque occasion, le successeur de Amadou Vamoulké multiplie des formules pour exprimer sa gratitude au Chef de l’Etat Paul Biya . Après le très retentissant «Paul Biya ne m’a pas seulement sauvé de la retraite, il m’a plus, fondamentalement et littéralement sauvé la vie», voici que Charles Ndongo est revenu à la charge pour démontrer à ceux qui en doutaient encore, le culte qu’il voue à son sauveur. «La main de Dieu et la plume du Président ont changé ma vie. Ce président m'a couvert et littéralement couvé depuis le début de ma carrière qui, comme vous le savez, commence juste un an après son accession à la magistrature suprême. De même que le RDPC est le cheval de bataille du président de la République, de même, la CRTV est le Tam-Tam du chef de l’Etat».

Charles Ndongo a fait cette déclaration le vendredi 16 septembre dernier, lors d’une cérémonie de remerciement organisée à la place des fêtes de Kribi par les filles et fils du département de l’Océan, région du Sud, à la suite des nominations de leurs frères Charles Ndongo à la tête de la CRTV et Patrice Melom au poste de Directeur Général du Port Autonome de Kribi. C’était la seconde fois que cette partie du pays célébrait ces deux promotions. La première fois, le 27 juillet 2016, l'on avait eu droit à une marche de remerciement organisée par le Sénateur Grégoire Mba Mba.
Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net