Des startup nigérianes encouragées par Buhari et Facebook

Au Nigeria, le secteur de la technologie est en pleine expansion, et beaucoup de jeunes entrepreneurs ambitieux sont à pied d’œuvre pour trouver des solutions aux divers problèmes sociaux.


Trente d’entre eux ont participé à un concours avec, à la clé, une chance de pitcher leur projet d’affaires au président du Nigeria en personne.
Les finalistes sont au nombre de trois.

Angel Adelaja, une Américaine d’origine nigériane, est la PDG de Fresh Direct Nigeria*. Son entreprise spécialisée dans l’agriculture urbaine vise à répondre aux besoins des Nigérians, qui dépendent des importations de produits alimentaires.

« On prend un conteneur d’une trentaine de mètres cubes, de la taille qui pourrait contenir une voiture qu’on transporterait par bateau, et on y installe une ferme verticale pour la culture hydroponique. Comme ça, on utilise tout l’espace possible », explique-t-elle.
Elle est revenue récemment s’installer avec son entreprise au Nigéria pour répondre à une demande croissante des citadins conscients des bienfaits d’une alimentation saine.

Ifedayo Oladapo est le fondateur de GRIT Systems Engineering. Son idée : amasser des données sur la consommation et la production d’électricité. Son entreprise fabrique un dispositif qui permet à ses utilisateurs de surveiller leurs diverses sources d’énergie.

« Le gaspillage est phénoménal, analyse-t-il. On dépense 11 milliards de dollars par an pour alimenter les groupes électrogènes. C’est 4 % de notre PIB, et ça ne couvre même pas les frais de maintenance. »

Emmanuel Okena est le PDG de Tracology*. Avec son équipe, il a créé un code-barres destiné à être appliqué sur le portail à l’entrée des maisons pour que les éboueurs sachent si l’habitant a payé pour le ramassage des ordures.

« Quand ils arrivent, ils n’ont qu’à scanner le code-barres. Ils savent tout de suite si vous avez payé pour ces déchets », explique le PDG.

Lire la suite sur: https://share.america.gov/fr/des-startup-nigerianes-encouragees-par-buha...