«Education Cannot Wait»: Rihanna interpelle François Hollande sur Twitter, André Vallini lui répond

Rihanna, en février 2016 à New York.
MONDE - La chanteuse souhaite que le président de la République française apporte son soutien à ce projet en faveur de la scolarisation des jeunes…

 Associée à l’Unicef dans le cadre du projet Education Cannot Wait, Rihanna a envoyé une lettre à François Hollande afin d’obtenir son aide. N’ayant manifestement pas reçu de réponse, la star a relancé le président français dans un post sur Twitter jeudi.
« @fhollande, avez-vous eu ma lettre ? J’attends votre réponse ! Nous avons besoin que vous vous impliquiez dans Education Cannot Wait », a ainsi écrit l’interprète de Umbrella.
Ce vendredi, c’est André Vallini, le secrétaire d’Etat chargé du développement et de la francophonie qui a pris son clavier pour répondre à Rihanna sur Twitter : « Vous avez raison Rihanna l’éducation ne peut pas attendre. J’y ai de nouveau travaillé la semaine dernière avec Gordon Brown [l’envoyé spécial de l’Onu pour l’éducation globale] à l’assemblée générale de l’Onu ! Avec François Hollande nous avons engagé la France ! »

Scolariser 13 millions de jeunes

Voilà donc le chef d’Etat publiquement interpellé par la chanteuse de la Barbade pour qu’il apporte son soutien, d’une façon ou d’une autre, au projet de l’Unicef. Ce dernier a pour but de scolariser 13 millions de jeunes vivant dans des régions du monde touchées par la guerre ou les catastrophes naturelles.
Rihanna semble apprécier l’utilisation de Twitter pour faire avancer les causes qu’elle défend auprès des dirigeants de différents pays. Le 9 septembre dernier, la chanteuse avait en effet encouragé ses followers sur le réseau social à contacter le Premier ministre canadien, Justin Trudeau. Objectif : lui demander de « changer les choses » en finançant un programme d’éradication de la polio et en contribuant également à « Education Cannot Wait ».
20 Minutes avec agence