Enquête-Gabon : Crise post-électorale : Quel type de calculatrice les membres de Cour Constitutionnelle utiliserons ? D'après les chiffres de la CENAP il y a eu 47 abstentions dans toute la province du Haut-Ogooué. et après débrouillement de 174 procès verbaux, on est déjà 11 125 abstentions.(Procès verbaux ci-après)


Face à l'entêtement qu'affichent les gens qui entourent le petit Bongo Ondimba et qui veulent prendre les Gabonais pour des cancres,  nous vous invitons à faire un petit exercice d'arithmétique pour lequel les
émergents ont fait faux.
Alors que le gouverneur du Haut-Ogooué avait déjà annoncé des résultats indiquant qu'Ali Bongo sortait avec 65 073 voix, contre 3071 voix pour Jean Ping, le ministre de l'intérieur de Bongo Ondimba II, Pacôme Moubelet, a sorti de chapeau, d'autres chiffres que ceux annoncés par son cousin gouverneur. Pour celui qui avait juré qu'aucun opposant ne sera déclaré vainqueur, tant qu'il occupera ce portefeuille, son candidat aurait eu 68 064 voix au lieu de 65 073 voix, soit un écart de 2 991 voix, pour un taux de participation de 99,93 %, c'est à dire 71 667 votant sur 71 714 électeurs inscrits.

Seulement voila. Si sur les 71 714 électeurs inscrits dans le Haut-Ogooué, le nombre de votant s'élève à 71 667 électeurs, cela signifierait que seuls 47 personnes se sont abstenus de se présenter dans les bureaux de vote ce 27 août 2016. L'on dirait que depuis la dernière opération d’enrôlement effectuée en 2013, l'espérance de vie des habitants d'une province dont les structures sanitaires sont des mouroirs aurait atteint les 90 ans ! C'est à croire que depuis 2013, il n'y a plus eu de mort dans cette province, et qu'en août 2016, que les hôpitaux étaient vides, les élèves et étudiants ne se sont pas déplacés pour les vacances etc.
Pourtant, les chiffres qui ressortent des 174 procès-verbaux lisibles compilés par l'équipe de Jean Ping dégagent 11 125 abstentions et donnent 4 417 voix à ce dernier. Comme pièces à conviction, nous mettons à la disposition de nos lecteurs, une dizaines de PV issus de 10 bureaux de vote triés dans la seule commune de Moanda, en les invitant à prendre leur calculettes pour aider les feymans d'Ali à calculer.

Nous nous posons tout de même la question de savoir quelle sera la formule arithmétique, que Marie-Mado et ses huit (8) conseillers utiliseront-ils pour trouver 47 abstentions sur les 297 PV sortis des bureaux de vote du Haut-Ogooué.












Marcel Djabioh