Gabon-Ali Bongo nommé par la cour constitutionnelle prête serment et aucun chef d’État de l'Afrique Centrale n'est là. même ces voisins de l'Afrique centrale sont absents? Pourquoi dit-on qu'il a été nommé par la cour constitutionnelle? dossier spécial.


Gabon-Ali Bongo nommé par la cour constitutionnelle prête serment et aucun chef d’État de l'Afrique Centrale n'est là. même ces voisins de l'Afrique centrale sont absents? pourquoi
dit-on qu'il a été nommé par la cour constitutionnelle? dossier spécial.
Les résultats annoncés par la Cour Constitutionnelle sont faux en droit et invalides, puisque
mathématiquement impossibles. J'ai pris la peine de vérifier minutieusement avec la vidéo de l'annonce, et je vous invite à faire de même car la vidéo est disponible, pour constater que ce qui suit est strictement exacte. Autant d'incohérences qui révèlent une énorme manipulation des chiffres mal maîtrisée.

Chers compatriotes, je pense décidément que le Gabon est le pays qui possède les dirigeants les plus médiocres de la planète. Comment comprendre que Mborantsuo pourtant bardée de diplômes (soit disant) ainsi que  huit autres juges de la Cour Constitutionnelle, y compris les magistrats envoyés par l'Union Africaine n'arrivent pas tous autant qu'ils sont à donner des résultats cohérents sur le plan mathématique.
Si on ne sait pas compter, il est difficile d'être un bon tricheur.  
Regardez plutôt ces anomalies mathématiques que j'ai relevé dans les résultats annoncés par la Cour Constitutionnelle. Les maths ne mentent jamais :

Résultat de l'élection annoncé cette nuit par Marie M. Mborantsouo.
Inscrit:  595 406
Votant : 357 434
Blanc ou nul : 15 987
Suffrages exprimés : 341 447
Nombre de voix obtenues par les candidats
  • Ali Bongo : 172 990
  • Jean Ping : 161 287
  • Maganga Moussavou : 1 173
  • Moubamba : 2010
  • Moussavou King : 458
  • Mba Abessole : 778
  • Ndong Sima : 1 432
  • Abel Mbombe   : 420
  • Dieudonné Minlama : 386
  • Gerard Ella : 515
Addition des voix obtenues par tous les candidats : 341 449

Soit un total de voix obtenues supérieur au nombre de suffrages exprimés :
341 449 contre  341 447.

Comment est-ce possible ?


Mais plus grave encore dans l'anomalie purement mathématique et qui relève de l'impossible ou du mauvais miracle. Comment comprendre que :

Mr Minlama obtient un score de 577 voix dans le Haut-Ogooué après recompte des PV par la Cour (avec leurs grosses calculatrices).
Mais bizarrement sur le résultat global de l'élection, ce pauvre monsieur obtient finalement un total de 386 voix, c'est à dire:

Voix du Haut-Ogooué ajoutées aux voix des 8 autres provinces +ainsi que les voix de la diaspora sont inférieures  aux voix du Haut-Ogooué .

A moins d'avoir obtenu des résultats négatifs (au sens mathématiques du terme) dans les autres provinces, la Cour  doit expliquer aux gabonais en terme physique comment un total peut-être inférieur à une quantité incluse dans ce total.

Malgré les 21 bureaux de vote annulés dans l'estuaire par la CC, les 577 voix du Haut-Ogooué étant acquises, le total de voix de ce monsieur dans la totalité des bureaux de vote devait au moins être égale à 577.

Voyez-vous,  à force de tripatouiller les chiffres pour essayer de leur faire dire ce qu'on veut, on en perd le contrôle et les mathématiques qui sont la science de l'exactitude vous rappellent à l'ordre.

S'il vous plait, Cour Constitutionnelle, CENAP, PDG,  comme vous ne pouvez pas vous empêcher de tricher (c'est dans votre ADN) essayez de prendre en compte le fait qu'il y a des gabonais qui ont fait l'école.
jedenonce241.com

le peuple Gabonais doit continuer la mobilisation, rien n'est perdu. le bout du tunnel est proche, ne baissé par les bras. l'Afrique vous regarde, le monde d'entier vous regarde,vous entreriez dans l'histoire quand la victoire du peuple sera obtenue. la mobilisation est l'âme fatale des dictatures.