Gabon-Peuple Gabonais votre destin est entre vos mains: Le Burkina Faso nous parle. Quand les institutions de nos états " démocratiques" deviennent des niches de tripatouillage. Un recomptage où la cour constitutionnelle annule 21 bureaux de vote et proclame l'usurpateur Ali bongo vainqueur. C'est pathétique!!!! La libération des états de l'Afrique centrale ne se fera jamais à travers les urnes.


Quand les institutions de nos états " démocratiques" deviennent des niches de tripatouillage. Un recomptage où la cour constitutionnelle annule 21 bureaux de vote et proclame l'usurpateur Ali bongo vainqueur. C'est
pathétique!!!! La libération des états de l'Afrique centrale ne se fera jamais à travers les urnes.
une seule élection, trois chiffres différents. une honte pour l'Afrique.
 
Selon Marc Ona Essangui La Tour de pise n'a pas failli à sa tradition. Elle a même fait mieux, annuler les résultats des bureaux de vote dans l'estuaire où Jean Ping a fait un carton, au total 27. Valider le vote du Haut Ogooue malgré la présence d'un procès verbal d'huissier pour corruption des membres de la commission électorale. L'objectif étant bien entendu de maintenir la victoire de celui qui a été vomi par le peuple dans l'urne.
Un recomptage à huis clos des Procès verbaux de la Cenap sans confrontation est le comble de la manoeuvre frauduleuse de cette cour. Si tant est que les PV de Jean Ping etaient faux, quid des copies des observateurs de l'EU dont l'accès a été refusé à la cour ?
Et ces juristes de l'UA dont on a parlé ? Que pouvait-on attendre d'un président de la Cour Constitutionnelle du Tchad et du Togo habitués à de telles manoeuvres dans leur pays ?
Et maintenant que la tour de pise s'est encore penchée du même côté en reniant au peuple gabonais le droit vote, ces membres peuvent-ils se regarder dans le miroir et regarder leurs enfants en face ? Quel héritage légué à sa progéniture ? Celui de ceux qui piétinent les règles élémentaires de la vérité ?
Je suis fier de mon peuple qui a refusé la corruption pour faire le choix de la raison.
L'Assemblée générale de l'ONU se penche sur l'immigration et le terrorisme. Quelle est la cause de la radicalisation des jeunes ? N'est ce pas ce type de situation où le terrorisme d'état est encouragé pour des intérêts économiques? Oui au Gabon ce que nous venons de vivre n'est rien d'autre que du terrorisme d état. Face à lui comment devraient répondre ceux qui sont opprimés, tués, enlevés parce qu'ils défendent des valeurs démocratiques?
Quand à moi je dis clairement que je ne vais pas m'asseoir avec des terroristes. Quel différence y a t il entre les éléments de Boko Haram qui tuent et violent au nom de la religion et Ali Bongo et ses escadrons de la mort qui assassinent, violent et volent le pouvoir du peuple pour demeurer aux affaires avec l'aide des milices familiales SGS, Garde Républicaine en s'appuyant sur les institutions familiales ? Qui a les armes ? C'est Ali et ses milices.
Ali Bongo a fait un choix et nous avons maintenant le choix de faire le nôtre. Le vote n'a plus de valeur dans notre pays. Les institutions n ont jamais été républicaines. Le fameux dialogue apres le passage en force n'est qu'une farce. La résistance doit s organiser autrement. L'oppresseur a choisi le mode opératoire. Ne baissons pas les bras.
Je m'appelle Marc Ona Essangui