La justice découvre un carnet détaillant les sommes occultes que Kadhafi transférait à Sarkozy

kadhafi
C’est un nouveau rebondissement dans la fameuse affaire du financement jugé illicite de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy à la présidentielle française par le Guide Lybien.

Comme on peut le lire dans mediapart, la justice est tombée sur un vieux carnet d’un ancien ministre Kadhafi retrouvé mort en 2012, où on pouvait lire par manière très nette la série de versement reçue par l’ancien président français. 
Le carnet appartenait à Choukri Ghanem. Il avait occupé le poste de ministre du Pétrole entre 2006 et mai 2011, avant de rompre avec le dictateur et de s’installer à Vienne. Son corps a été retrouvé dans le Danube le 29 avril 2012. La police a conclu à une mort accidentelle, mais “plusieurs proches de la victime n’hésitent pas à évoquer en privé des soupçons persistants de meurtre”, souligne Mediapart.
Cet ancien dignitaire, a rédigé en 2007, en arabe, le compte-rendu d’une réunion avec plusieurs autres caciques du pouvoir libyen. On constate par exemple un transfert d’argent d’un ministre du Guide en direction de Sarkozy s’élevant à 1,5 millions d’euros.
 “D’autres noms de dignitaires du régime sont également évoqués, ainsi que des montants supplémentaires : 3 millions envoyés par Saïf al-Islam Kadhafi et 2 millions par Abdallah Senoussi, chef des services secrets intérieurs libyens et beau-frère de Kadhafi. Soit un total de 6,5 millions d’euros qui auraient été versés, selon les écrits de Choukri Ghanem, en pleine campagne électorale au clan Sarkozy”.
afrikmag.com