Les célibataires ont un niveau plus élevé d’autodétermination (étude)

610210261-poing-leve-calvitie-pc
Le saviez-vous? L’expérience a prouvé que, vivre célibataire est plus épanouissant que de vivre la vie à deux.
L’étude qui a été réalisée sur le célibat par le Prof  de psychologie de l’université de Californie,  Mme Bella Paulo a duré 30 ans.
Cette Prof a pris son temps pour étidier 800 personnes, mariées ou célibataires pendant 30 ans. Lors de la convention annuelle de l’American Psychological Association à Denver aux États-Unis, elle a livré ses impressions et son intervention a été relayée sur le blog scientifique Psych Central.
De l’avis du Prof, vivre seul procurait une meilleure vie, qui a plus de sens, d’authenticité. Selon Bella Paulo,  “les célibataires ont un niveau plus élevé d’autodétermination”.
“Ils sont plus à même d’expérimenter un développement et une évolution continue en tant que personne”, avait-elle laissé entendre. Par contre, l’observation a révélé aux yeux de la chercheuse que, les mariés  auraient plus tendance à s’isoler et à ne plus sortir.
Une situation qui est liée à la routine qui s’installe. Bref, être célibataire : c’est se trouver soi-même et être plus sociable. Après tout, ne dit-on pas “qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné”?
S’il est vrai qu’il n’existe pas un outil idéal, il faut reconnaître que, Anne Berland avait donné comme nom à son tout premier roman, “Celibadtrip”.  Avec ce roman, inspiré de sa propre histoire, l’auteur essaie de livrer  une sorte de guide de survie à destination des célibataires, bourré d’anecdotes et de situations qui font mouche.
Yao Junior L.
afrikmag.com