RDC : Vital Kamerhe vomi par la population congolaise

vital Kamerhe
Kengo et Minaku vient d’enfoncer le clou au pied de Vital Kamerhe »
On l’a surnommé « le pacificateur », toute la population croyait en sa bonne foi et à son innocence d’avoir
quitté le petit dictateur qui essaie par tous les moyens de se comparer à l’aigle de Kawele.
Mais l’opinion s’était éperdument trompée sur son compte. Car cet homme n’est qu’un sacrificateur prêt à tout juste pour son intérêt personnel et celui de Joseph Kabila. Le deal est clair, Vital Kamerhe caresse Joseph Kabila pour qu’il demeure président de la République et en retour le dictateur lui offre le poste de Premier ministre.
Mais ce deal n’arrange ni les faucons de la majorité présidentielle ni ceux qui sont membres de l’opposition pro-dialogue. Il suffisait qu’à la rentrée parlementaire de ce mois de septembre que le président du Sénat Kengo wa Dondo déclare ouvertement et en toute liberté que le dialogue n’est ni un Parlement ni une Assemblée constituante.
Ce qui sortira de ce forum qui se tient à la cité de l’Union africaine, doit se faire dans le cadre de ses limites. C’est le vœu de la population qui tient au respect de la Constitution et des institutions qui en sont issues. Pour sa part Aubin Minaku, Président de l’Assemblée nationale et membre de la majorité présidentielle, a dit que le dialogue est une culture en RDC et qu’aucune résolution ne doit violer les prérogatives constitutionnelles des institutions. Tout porte à croire que l’un comme l’autre voudrait bien garder son poste.
Pour la population congolaise, les résolutions qui seront prises au dialogue ne seront opposables qu’aux 280 délégués, Edem Kodjo et Joseph Kabila compris.
Vital Kamerhe doit comprendre qu’il joue avec le feu, et il en sortira grillé. A cause de ses intérêts égoïstes et de ses appétits du pouvoir, il y a risque de guerre civile en RDC.
Wait and see
Geoffrey Kazadi
vacradio.com