À 38 ans, la chanteuse américaine au physique de rêve Nicole Scherzinger regrette de ne pas avoir eu d’enfant : “je suis passée à côté de ma vie”


Nicole Scherzinger regrette de ne pas avoir eu d’enfant : “je suis passée à côté de ma vie”
L’ex-chanteuse des Pussycat Dolls vient de reconnaître avoir sacrifié sa vie personnelle pour
réussir sa carrière. Mais, à 38 ans, l’ancienne compagne de Lewis Hamilton qui a retrouvé l’amour dans les bras du tennisman Grigor Dimitrov a encore le temps de réaliser son rêve de fonder une famille...
À 38 ans, la chanteuse américaine au physique de rêve à l'impression d'être “passée à côté de sa vie“ à cause de son emploi du temps surchargé et de ses ambitions professionnelles. “Regardez-moi. Je ne suis pas mariée et je n'ai toujours pas d'enfants. Je suis toujours là à me dire 'C'est parti, allons-y'. Ma carrière a été un véritable sacrifice. Je suis passée à côté de toute ma vie“, a-t-elle amèrement constaté lors d'un récent entretien avec les journalistes du Mirror Online.

Un constat sévère que s’auto-adresse la plantureuse brune car tout peut encore lui sourire et plus encore un bébé. Car en plus l’amour est au rendez-vous! Son histoire tumultueuse avec le champion de Formule 1 Lewis Hamilton, loin derrière elle, Nicole Scherzinger est, aujourd’hui, épanouie auprès de son nouveau petit ami et veut que le monde entier le sache. “Je suis très heureuse. Je vais bien, je suis forte et j’ai réussi à trouver un certain équilibre dans ma vie. J’ai beaucoup grandi en tant que femme“, a-t-elle confié au magazine Glamour.

Un nouveau chéri qui n’est autre que le tennisman Grigor Dimitrov (ex de Maria Sharapova). D’ailleurs Nicole Scherzinger aurait été aperçue en compagnie du jeune homme de 25 ans, il y a quelques jours au Gold Exclusive For Ever, un magasin de bijoux à Portofino en Italie. L’occasion pour la jurée de l’émission X Factor d’y essayer plusieurs bagues. Un témoin de la scène ayant confié : “Ils avaient l'air totalement captivés l'un par l'autre et se dévoraient des yeux“. Et si le bonheur à deux commençait bel et bien pour la bombe originaire d’Hawaï ?