Angelina Jolie : son entretien avec le FBI enfin dévoilé

angelina jolie
Selon plusieurs médias américains qui ont relayé l’information, deux agents du bureau fédé­ral d’inves­ti­ga­tion (FBI) améri­cain s’étaient rendus à Malibu, en Cali­for­nie, à la mi-septembre, afin d’entendre la version des
faits d’Angelina Jolie et celle des enfants. Les deux agents y sont restés pendant trois heures.
Les deux agents y étaient, pour reve­nir sur la suppo­sée alter­ca­tion qui a opposé Brad Pitt à son fils adop­tif Maddox (15 ans) à bord de leur jet privé. Les agents ont ainsi cher­ché à déter­mi­ner si le comé­dien de 52 ans est, ou non, « un danger pour sa famille ». Ils sont donc reve­nus sur chaque détail du dérou­le­ment du vol, du décol­lage, à l’atter­ris­sage.
Selon TMZ, il ne s’agirait pas d’une enquête officielle mais plutôt d’une enquête préliminaire pour déterminer si oui ou non Brad Pitt est un danger pour sa famille. De leur côté, les services de protection de l’enfance viennent d’étendre leur enquête à l’ensemble de la tribu Brangelina.
Résultat de recherche d'images pour "angelina jolie et le fbi"
Les recherches du bureau fédé­ral devraient encore durer quelques semaines avant qu’un procu­reur fédé­ral ne se voit remettre le dossier. Selon une source d’Us Weekly, ni Brad Pitt, ni Ange­lina Jolie ne souhaitent que l’affaire se termine devant les tribu­naux. Car dans ce cas de figure, « tout ce qui a été entendu ou décou­vert par le FBI sera poten­tiel­le­ment rendu public » lors du procès, « ce qui serait mauvais pour la famille toute entière« .
Résultat de recherche d'images pour "angelina jolie et le fbi"
Par ailleurs, il faut noter que le doute est toujours présent dans l’esprit d’Angelina Jolie. A en croire un proche, qui s’est récemment confié à «Hollywood Life» : «Les enfants n’arrêtent pas de parler de lui et de poser des questions, ce qui embête Angie mais aussi, il commence à lui manquer. Angelina se demande même si elle veut vraiment le quitter (…) Elle regrette son sens de l’humour, le fait de le voir chaque jour».
afrikmag.com