Barack Obama s'impatiente, obligé d'attendre Bill Clinton pour faire décoller Air Force One “Bill, je dois rentrer à la maison !” (Vidéo)

Barack Obama aurait pu perdre patience. L'actuel occupant du bureau ovale a été obligé d'attendre l'un de ses prédécesseurs, Bill Clinton, pour décoller de l'aéroport de Jérusalem (Israël), vendredi 30 octobre.
L'ancien président des Etats-Unis, venu lui aussi assister aux obsèques de Shimon Peres, n'était visiblement pas pressé de quitter le tarmac.

“Bill, je dois rentrer à la maison !”

A l'entrée de Air Force One, Barack Obama a été obligé de rappeler à l'ordre son camarade. “Bill, allons-y, peut-on l'entendre crier depuis la porte de l'appareil. Je dois rentrer à la maison.” Mais l'ancien chef d'Etat s'est fait prier et l'actuel président a multiplié les appels et les gestes de la main pour l'enjoindre à monter dans l'appareil.
Bill Clinton a fini par obtempérer et les deux hommes se sont retrouvés, rieurs, à l'entrée de l'avion. La scène, captée par les caméras de télévision, se conclut par une poignée de mains et une petite tape dans le dos entre le président et son prédecesseur.
franceinfo