Cameroun – Nécrologie: Joseph Otto Wilson, gouverneur du Centre est décédé


Joseph Otto Wilson a succombé à une maladie hier à l’hôpital américain de Paris. La nouvelle est officielle depuis hier.

Joseph Otto Wilson, le gouverneur de la région du Centre est décédé hier à l’hôpital américain de Paris, selon un communiqué de Emmanuel René Sadi, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd). D’après ce dernier, le gouverneur du Centre est décédé hier matin. Selon nos sources, c’est depuis plusieurs mois que le patron de la région du Centre n’assistait plus véritablement aux réunions de coordination de la sécurité dans sa région. Gravement malade, Joseph Otto Wilson était en évacuation sanitaire en France depuis deux semaines. Né à Douala il y a 52 ans, Joseph Otto Wilson avait été nommé à la tête de la région du Centre le 20 juin 2014. Avant cela, il était le patron de la Région du Nord. Cet administrateur civil principal, produit de l’École nationale d’administration et de magistrature (Enam) remplaçait ainsi page 4 - le jour n°2296 du mardi 25 octobre 2016 Eyene Lom Roger Moïse qui officiait dans la capitale politique. Né le 19 Mars 1964 à Douala au Cameroun, Joseph Otto Wilson a tour à tour servi comme « 2e adjoint préfectoral de Sangmelima, sous-préfet de Boyo, inspecteur au Minatd avant sa promotion en tant que Gouverneur de la Région du Nord», indiquait René Emmanuel Sadi, le Ministre de l’Administration territoriale lors de l’installation du défunt. Hier soir, à sa résidence au quartier du lac, la tristesse se lisait sur le visage de son cadet et ceux des membres de la famille rencontrés. Otto Wilson est originaire de la péninsule de Bakassi, arrondissement d’Isangele. Après ses études secondaires à Douala, il poursuit ses études à l’Université de Yaoundé II où il obtient une maitrise en science économique. Il est admis en 1987 à l’Enam où il sort deux ans plus tard avec le diplôme de cycle A. C’est un administrateur civil accompli qui s’en va après une brillante carrière dans le commandement territorial ; il a successivement été adjoint préfectoral, Sous-préfet, Préfet, et enfin Gouverneur. Avant d’être nommé à la tête de la région du Nord comme Gouverneur (en avril 2012), l’administrateur civil principal était au ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MIinatd) où il servait comme inspecteur général chargé des questions électorales. On lui reconnait le tact avec lequel il a géré les inondations de 2012, le phénomène des coupeurs de route, l’insécurité transfrontalière, le phénomène de transe dans les établissements scolaires et surtout le carnage des éléphants au parc de Bouba Ndjidda. Il s’en va sans régler véritablement la question des « vieux taxis » dans la ville de Yaoundé pour la Can.
Jean-Philippe Nguemeta

237online.com