Cameroun:Dit Farabor-Droit de réponse à Cabral Libii et à son ami Mathias Nguini Owona à propos du Colloque sur Chantal Biya

Droit de réponse à Cabral Libii et à son ami Mathias Nguini Owona.
Cette réponse est destinée à Cabral Libii et son ami Mathias Nguini Owona.
Chèr Cabral Libii, je suis fasciné par la débauche d'énergie que vous déployez pour tenter de justifier un
choix qui vous est propre, celui de participer au colloc sur les actions humanitaires de la première dame. J'aurai aimé voir un tel enthousiasme à justifier la pertinence du caractère égoïste manifeste d'un tel colloc. Je ne vous apprends absolument rien dans les lignes qui vont suivre...
Depuis quand les actions humanitaires ont developpé un pays ? encore moins un colloc sur l'auteur de ces actions. Pour moi tout ce qui ne revêt pas un intérêt général d'utilité public et commun ne concours pas au developpement durable, jamais ! Je vous aurais acclamé si le colloc parlait des solutions et actions à mener afin de repartir équitablement les richesses du pays et donner la chance à chaque Camerounais...mais au lieu de celà vous avez choisi les séances de "mobutisme", c'est votre choix, et de votre droit et je vous le concède. Tout comme les Camerounais en ont concèdé à Issa Tchiroma de son changement de veste. Nous sommes habitués à celà.
Mais de grace arrêtez de faire croire aux pauvres Camerounais que distribuer deux trois bonbons aux "orphelins" est salutaire pour notre pays, et pire encore de scientifique. Ce n'est pas ce qui est primordial dans notre pays. Je serais ému si on donnait plutôt l'accès et les moyens à ces "orphelins" de quitter leur statut d'eternel assisté au statut de citoyens à part égal comme tous les autres citoyens, avec les chances et les droits comme quiconque, surtout comme ces fils à papa. Voilà à mon sens le vrai developpement durable et non le developpement égoïste.
Je me rappel que vous étiez en première ligne sur la fausse cabale de rumeur des 14 milliards contre Maurice Kamto, et aujourd'hui vous allez croquer les dizaines de millions des Camerounais et vous tentez une explication. Walaï bilaï Camerounais vous êtes formidables.
En conclusion, mon chèr Cabral, allez et croquez vos millions, mais de grace gardez le silence comme Mathias Nguini Owona. Essayer de justifier la chose vous enfonce plus. Et vous l'avez dit de vous même, c'est de votre droit et c'est discutable.
Et pour terminer, puisque vous tenez trop au respect. Je vous invite également à respecter les Camerounais en expliquant aussi la provenance et l'origine des fonds de ces actions humanitaires pendant votre colloc. Vous n'ignorez pas que certains ex dg des entreprises publiques et ex ministres de la République sont en prison pour détournement de fond selon le ministère public, et selon les concernés ils remplissaient les caisses de la dite fondation. Expliquez aussi celà aux Camerounais pendant qu'on y est. Et c'est aussi ça le respect.
Sur ce je vous souhaite un bon "mangement".
Dit Farabor.