Gabon : Jean Ping maintient la pression à Libreville-la rentrée scolaire reportée

Emmanuel Ngondet
La rentrée des classes au Gabon a été reportée à une date non encore définie.
Généralement fixée au 1er octobre, la rentrée scolaire a d'abord été décalée de 15 jours, avant d'être
reportée à une date indéterminée.
Le ministre de l'Education, Florentin Moussavou, a fait part jeudi d'un nouveau report qui permettra de régler des problèmes administratifs et matériels, rapporte l'Agence France-Presse.
Les enseignants membres de la Confédération nationale des syndicats du secteur de l'éducation exigent du gouvernement le versement d'une prime d'incitation à la performance avant l'ouverture des classes.
L'Etat doit leur verser cette prime pour le deuxième trimestre de 2015.
Les enseignants demandent aussi la libération de tous les syndicalistes emprisonnés.
Détenu depuis le 9 juillet, le président du Syndicat national des enseignants-chercheurs, Jean-Rémy Yama, a été libéré jeudi sans aucune charge à son encontre.
Deux autres syndicalistes ont été arrêtés le même jour.
Des violences postélectorales ont fait plusieurs morts fin août, au Gabon, à la suite de la proclamation des résultats du scrutin présidentiel contestés par l'opposant Jean Ping.
BBC Afrique