Hollande raconte son voyage en avion avec Sarkozy : "Meyer Habib parle beaucoup, ça nous a protégés"

Le chef de l'Etat François Hollande et son prédécesseur Nicolas Sarkozy ont pris le même avion pour se rendre à l'enterrement de Shimon Peres en Israël. Le JDD raconte comment s'est passé
le voyage.
Nicolas Sarkozy et François Hollande le 19 septembre dernier à Paris. (Reuters)
Un président de la République en exercice. Un autre qui l'a été pendant cinq ans et qui aspire à le redevenir. Durant 4h30, Nicolas Sarkozy et François Hollande se sont fait face jeudi soir dans le Falcon de la République, petit avion qui a une capacité maximum de 16 places. Les deux hommes se dirigeaient vers Tel Aviv pour rendre un dernier hommage à Shimon Peres.

Ils ont discuté de la situation internationale et rivalisé d'anecdotes sur Shimon Peres

Depuis, Nicolas Sarkozy raconte en petit comité que chef de l'Etat est venu s'asseoir à côté de lui. "J'ai toujours la même place, dans le carré, près du hublot, corrige le président de la République en privé. Quand je suis arrivé, il était déjà là. Assis sur le siège à côté du mien."
En face de Sarkozy : Meyer Habib, député des Français de l'étranger dont la circonscription comprend Israël et qui est proche de Benjamin Netanyahou ; en face de Hollande, Irina Bokova, la directrice générale de l'Unesco. Que se sont donc-t-ils dit pendant ces 250 minutes de trajet? "Soit on se battait froid, soit il y avait un échange vigoureux, soit c'était une espèce d'éclat de rire permanent. On n'a rien fait de tout cela. Meyer Habib parle beaucoup, ça nous a protégés", a expliqué ­Hollande à ses proches.
Au même moment sur France 2, la chaîne diffusait un reportage sur Bygmalion, dévastateur pour Nicolas Sarkozy. Ils ne l'ont pas évoqué. Tout comme, ils n'ont pas parlé de la charge de Patrick Buisson contre Sarkozy, ni cette courbe du chômage qui ne s'inverse décidément pas, ni la révision des prévisions de croissance à la baisse. Par contre, ils ont discuté de la situation internationale et rivalisé d'anecdotes sur Shimon Peres.