Investir au Cameroun-Pour recouvrer ses créances, l’Etat vend un immeuble de l’ex-Biao Cameroun

Pour recouvrer ses créances, l’Etat vend un immeuble de l’ex-Biao Cameroun
A la requête de l’Etat du Cameroun venant aux droits de la défunte Banque internationale pour l'Afrique occidentale, branche du Cameroun (Biaoc), la Société de recouvrement des créances (SRC)  va procéder le
7 novembre  2016 à la vente aux enchères sur saisie d’un immeuble urbain bâti, sis à Yaoundé.
D’une contenance superficielle de 897m2 l’immeuble sera mis à prix à 94,152 millions de FCFA. Outre les charges, clauses et condition énoncées dans le cahier de charges, les enchères se feront par tranche successive de 500 000 FCFA. 
Pour comprendre cette vente immobilière, il faut noter que c’est avec le concours de l’Etat camerounais que les droits de liquidation d’au moins un demi-millier de clients sont gérés depuis la liquidation de cet ancien établissement bancaire. Le ministère des Finances a consenti en 2013 à payer dans un premier temps 15,88% (377 millions de FCFA) des droits sociaux estimés globalement à 2,37 milliards de FCFA. Le solde, plus tard.
Comme les autres banques africaines du réseau Meridien, Meridien-BiaoCameroun avait été affectée par la mise en liquidation, en avril 1995, de l'actionnaire majoritaire du groupe, Meridian International Bank, basé aux Bahamas. Même le « comité de suivi » chargé d'assurer la survie de la banque et de protéger les intérêts de ses clients n’avait pas pu sauver la Biaoc. 
S.A
Investir au Cameroun