Invité Afrique-Affaire des écoutes au Gabon: «Inacceptable» pour la chef des observateurs de l’UE

Affaire des écoutes au Gabon: «Inacceptable» pour la chef des observateurs de l’UE

Les observateurs de l’Union européenne ont-ils été mis sur écoute pendant la présidentielle gabonaise du 27 août dernier ?
C’est ce qu’affirme notre confrère français Le Journal du Dimanche avec plusieurs extraits de ces écoutes à l'appui. Réaction ce mardi 4 octobre de la députée européenne Mariya Gabriel, qui dirigeait la mission de quelque 60 observateurs européens au Gabon. La députée bulgare répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

« Première chose, évidemment, nous prenons note de la publication d’écoutes illégales qui reproduiraient des conversations privées entre membres du personnel de la mission d’observation électorale au Gabon. C’est inacceptable, tout comme les différentes campagnes d’intimidation par rapport à certains de nos membres que nous observons depuis un certain moment. Moi, je voudrais être très claire : il n’y avait aucun besoin de procéder à une écoute, puisque nous avons respecté notre mandat... »