Kenya: A 90 ans, elle étudie dans même école primaire que ses 6 arrière-petits-enfants

_80460873_photo4_
Il n’est jamais trop tard pour aller à l’école, Priscilla Sitienei en est la preuve concrète. Pour apprendre à lire
et à écrire, cette arrière-grand-mère s’est inscrite à l’école de Ndalat, au Kenya. A 90 ans, elle est sans aucun doute l’élève de primaire la plus âgée au monde, selon la BCC.
1
La chaine anglaise lui a consacré un reportage vidéo dans lequel on peut voir Priscilla, arborant l’uniforme scolaire, repondre à l’unisson à la lecture, écouter attentivement l’instituteur, sur les bancs d’une école au mobilier plutôt précaire. Ses six arrière-petits-enfants suivent les cours avec leur aïeule dans la même classe.
Celle que l’on appelle affectueusement «Gogo» («grand-mère» dans le dialecte local) assiste à tous les cours, des mathématiques à l’anglais, en passant par l’éducation physique, la danse, le chant et le théâtre.
En sa qualité de sage-femme, il y a plusieurs enfants qu’elle a vu naître, parmi ses camarades de classe. Selon l’instituteur, David Kinyanjui, elle est très aimée des autres élèves qui veulent tous s’amuser avec elle.
«Je veux inspirer les enfants et leur donner envie d’avoir une éducation»
Pourquoi Priscilla Sitienei a-t-elle décidé de se rendre sur les bancs de l’école à son âge?
«Je voudrais pouvoir lire la Bible», explique-t-elle au journaliste de la BBC. «Je veux également inspirer les enfants, leur donner envie d’avoir une éducation. Trop d’enfants plus âgés ne vont plus à l’école. Ils ont même des enfants», regrette-t-elle.
L’élève le plus âgé relevé par le Guinness Book of Records était son compatriote, Kimani Ng’ang’a Maruge, qui allait à l’école à l’âge de 84 ans. Il est décédé en 2009. Priscilla Sitienei serait donc la nouvelle recordwoman dans cette catégorie.
Qu’en pensez-vous ? 
afrikmag.com