Kim Kardashian a 36 ans : le pire anniversaire de sa vie

KimKardashian
Depuis qu'elle a vu trente-six chandelles ligotée en peignoir dans la salle de bain d'un hôtel particulier parisien, Kim Kardashian a quelque peu perdu de sa superbe. Délestée le 3 octobre d'une
dizaine de millions d'euros en bijoux par de vulgaires cambrioleurs, la starlette de la télé-réalité est descendue de son piédestal pour rejoindre le vulgum pecus, ce commun des mortels qu'elle a fui toute sa vie.
Kim est confrontée à ce qu'elle redoutait tant. Pourtant, elle a la peau dure. Les critiques et les moqueries concernant son style de vie, celui d'une femme exhibant sa fortune et se baladant avec des millions à son cou ? Ca, c'est plutôt son fond de commerce, elle en a fait son gagne-pain depuis des années au fil d'émissions où elle vivait littéralement vingt-quatre heures sur vingt-quatre sous l'oeil de caméras. Des émissions pour l'heure suspendues.
Non, le plus dur pour Kim Kardashian, c'est manifestement de garder le silence. Pire encore, elle est contrainte à la discrétion, condamnée à ne plus se montrer à la moindre occasion. Sur Instagram, la dernière photo d'elle la montre en effet dans les rues de Paris il y a plus de deux semaines, avant ce 3 octobre. Autant dire une éternité. Idem pour le compte Twitter de la bimbo, où le dernier post est une pauvre vidéo promo pour une boutique à Los Angeles.
Résultat, plus de sons, et surtout plus de lumières. Ou alors ceux des caméras de vidéosurveillance filmant les malfaiteurs en fuite, ou quelques témoignages de proches expliquant que Kim ne sort plus de chez elle, traumatisée par ce saucissonnage dans les règles de l'art. Bref, l'heure est grave, et Kim n'est plus Kim. Jusqu'à quand ? Mystère.